Levez le pied : contrôles routiers en perspective ce week-end

mer 28/05/2014 - 13:39 , Mise à jour le 28/05/2014 à 13:39

Ce mardi après-midi, les gendarmes avaient choisi la montée du col de Fix-Saint-Geneys, en venant de Brioude, pour effectuer leurs contrôles.
Jumelles pointées sur le nez, un militaire était dissimulé dans une partie boisée et relevait les infractions avant de les transmettre à ses coéquipiers, postés dans le bourg, moins de deux kilomètres en aval.

Huit infractions, dont six excès de vitesse
Si l'automobiliste peut se sentir piégé, l'objectif de l'opération est d'observer son comportement en situtation normale. En l'espace de trois heures, huit conducteurs ont été verbalisés. C'est principalement la vitesse qui a fait l'objet de contraventions, avec six excès dont un automobiliste surpris à 133 km/h au lieu de 90 km/h.
Les deux autres infractions concernaient un pneu lisse et une "conduite ne permettant pas de manoeuvrer aisément", nous informent les services de gendarmerie, en l'occurence un conducteur qui visionnait des photos sur sa tablette numérique.

Un dispositif reconduit... avec un radar embarqué
Afin de prévenir et réprimer les comportements à risque, policiers et gendarmes seront donc particulièrement vigilants ce week-end, aussi bien sur les routes nationales que sur le réseau secondaire. Ce sont la vitesse et l'alcool qui seront dans le collimateur des forces de l'ordre. Un dispositif qui devrait être reconduit lors du week-end de Pentecôte.
A cet effet, les gendarmes de Haute-Loire devraient prochainement être muni d'un radar nouvelle génération, qui permet, dans un véhicule banalisé, de contrôler les vitesses des véhicules tout en circulant.

En 2014, deux fois moins de morts mais deux fois plus d'accidents et de blessés
Le nombre de morts sur les routes de Haute-Loire est en baisse cette année, alors que nous sommes persque à mi-parcours (trois décès contre sept l'an dernier à la même époque). Sur ces trois accidents mortels, deux sont directement liés à une vitesse excessive.
En revanche, les accidents corporels ont quasiment doublé (27 l'an dernier, 49 cette année), tout comme le nombre de blessés (59 cette année contre 30 en 2013).

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire