Les rendez-vous culturels du musée Crozatier enfin présentés

Par Nicolas Defay mer 30/06/2021 - 16:30 , Mise à jour le 30/06/2021 à 16:30

251. C’est le nombre de visites guidées, conférences, expositions et autres gourmandises culturelles que le musée ponot et le Pays d’Art et d’Histoire ont dévoilé ce mardi 29 juin. Plus que dépoussiérer un lieu engourdi par les confinements successifs, c’est un véritable ménage de printemps mis en œuvre au nom de l’art, des artistes et de la culture aux innombrables visages.

Quand il est demandé à Maud Leyoudec, conservatrice du musée Crozatier, quels sont les rendez-vous incontournables de cette saison culturelle, son flot de parole ne semble se tarir tant il apparaît difficile de faire un choix. Il est certain que l’exercice est difficile car ce ne sont pas moins de 251 rencontres proposées entre le mois de juin et celui de novembre 2021 non seulement au sein du musée mais également dans la ville du Puy et les 72 communes qui composent « l’Agglo ».

217 visites guidées dont 14 nocturnes et 18 balades natures et familles, 12 conférences, 14 ateliers jeunesses, 5 expositions temporaires, 2 concerts, 6 visites sonores et dansées, et encore 4 visites contées pour petits et grands. Voilà pour le tour du propriétaire qui prend sa revanche contre la période de disette culturelle imposée par madame Covid.

Ci-dessous, le programme complet de la saison culturelle2021 du Musée Crozatier :

Exposez vos propres œuvres

En parallèle avec l’exposition Coup de foudre, le musée Crozatier propose un concours photo dont les six meilleurs clichés seront ensuite choisis par un jury. Pour que la photo soit retenue, elle doit comporter non seulement un éclair mais également un élément patrimonial typique de la Haute-Loire tels qu’une église, un château, un site naturel emblématique...Pour tout connaître du règlement, c’est par ICI que ça se passe.

Coup de foudre et Chemin de traverses

« C’est un programme très important puisqu’il compte 251 rendez-vous, confirme Maud Leyoudec. Il y aura plusieurs expositions d’envergure comme Memento qui est une fusion entre les collections du musée Crozatier et celle du FRAC Auvergne (Fonds Régional d'Art Contemporain). »

Elle continue : « Il y a aussi des expos en plein air comme les photographies de Franz Brück, intitulée Chemin de Traverses, présentée dans le bourg de Vernassal et la quartier de la gare à Craponne-sur-Arzon. Ou encore l’exposition Coup de foudre à Saint-Vincent et Chadrac, qui traite de l’histoire du phénomène météorologique. »

En bas à gauche, la conservatrice du musée Maud Leyoudec. Photo par Nicolas Defay

« Découvrir l’histoire des places du marché au Puy du moyen-âge à nos jours »

Pour tenter de mettre en exergue les meilleurs pépites culturelles de la programmation, Richard Guillien du service patrimoine vient à sa rescousse. « L’exposition intitulée Place au marché est certainement à ne pas passer à côté, s’exprime-t-il. C’est une déambulation urbaine et gratuite qui permet de découvrir l’histoire des places du marché au Puy du moyen-âge à nos jours ».

Il précise en ce sens : « De l’office du tourisme à la place Cadelade, les visiteurs seront guidés à travers le centre-ville pour découvrir dix lieux où se tenaient jadis les marchés de l’époque, des places très structurées pour le commerce comme la place aux laines (en face du bar l’Aviation, Ndlr) qui ne vendait que les articles en laine ou la place Cadelade pour sa foire aux cochons. »

L'équipe des dentellières devant "Lasers", une oeuvre d'Eric Gizard. Photo par Nicolas Defay

La dentelle à l'honneur

Pour cette saison culturelle, une œuvre magistrale est confiée par le Mobilier national. Venus II est une représentation en dentelle de la Vénus de Christian Jaccard, artiste plasticien.
Il a fallu environ 1 500 heures de travail pour l’une des huit dentellières de l’Atelier conservatoire national de la dentelle aux fuseaux du Puy-en-Velay. Dentellières de talent, ces magiciennes du point de croix sont sans équivoque de véritables artistes de très haut niveaux.

Contraskes...un hommage à Alex

Autres joyaux brandis par les deux érudits ? « Contraskes ». Plus qu’un spectacle vivant, ce show se revêt d’un hommage à une figure de la danse altiligérienne décédée bien trop tôt, Alexandra Richard.

« Contraskes est une visite sonore et dansée, proposée par la compagnie l’Envolante, détaille Richard Guillien. C’est une façon de découvrir ou redécouvrir les collections du musée avec une sensibilité musicale et rythmée. C’est une véritable symbiose entre les œuvres exposées et d’arts qui composent la culture, entre les danseurs, les musiciens, la peinture et l’histoire ».

Maud Leyoudec ajoute également : « Il est proposé aussi des cours d’histoire de l’art dont le fil rouge est les couples d’artistes à travers les époques. Des ateliers pour les jeunes publics sont organisés ainsi que des activités pour les familiales comme celles de l’orpaillage ».

Un atelier d'orpaillage à Craponne-sur-Arzon. Photo par Musée Crozatier

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire