Les oiseaux de jardin de moins en moins nombreux

Par L.Du mer 30/03/2022 - 06:22 , Mise à jour le 30/03/2022 à 06:22

Le dernier week-end de janvier a eu lieu le traditionnel comptage des oiseaux des jardins de la LPO (Ligue Protectrice des oiseaux). 17 260 jardins ont été enregistrés : un record, dont 428 jardins en Auvergne. Néanmoins, 31 oiseaux en moyenne ont été observés par jardin, chiffre le plus bas depuis le lancement de l’opération en 2013.

Mésange charbonnière, Verdier d’Europe, Chardonneret élégant… ? Quelles seront les espèces présentes dans votre jardin cette année ?
Depuis 2013, les opérations de comptage national des oiseaux des jardins permettent à chacun d’agir concrètement en faveur de la connaissance et de la protection de notre avifaune en alimentant les bases de données naturalistes. Lors du comptage de janvier 2021, plus de 17 260 jardins ont pris part à cette opération permettant de dénombrer plus de 540 000 oiseaux partout en France, avec en tête le moineau domestique, la mésange charbonnière et la mésange bleue.

En Haute Loire, on comptabilise 87 jardins participants contre 78 l'année précédente, soit une hausse de 11,54% de participation.

En moyenne, ce sont 31 oiseaux qui ont été observés par jardin. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis le lancement de cette opération en 2013.

Quelques chiffres

17 260 jardins participants
16 890 observateurs
541 442 oiseaux observés
145 165 données collectées
31 oiseaux par jardin

Les espèces les plus observées

Moineau domestique, mésange charbonnière et mésange bleue sont, comme toujours, les espèces observées le plus abondamment dans les jardins lors du comptage national. Près de 120 000 moineaux domestiques ont ainsi été dénombrés, 50 000 mésanges charbonnières et 43 000 mésanges bleues.
L'espèce la plus fréquemment observée dans les jardins est la mésange charbonnière (présente dans 80% des jardins). Le rougegorge confirme pour la troisième année consécutive sa place de seconde espèce la plus fréquente dans les jardins de l'observatoire. Le moineau domestique remplace la mésange bleue dans le trio de tête.
En moyenne, ce sont 31 oiseaux qui ont été observés par jardin. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis le lancement de cette opération en 2013.

Bilancomptagejanvier2021 LPO
Les espèces les plus fréquentes Photo par LPO

Quelques inquiétudes concernant certaines espèces

Les observations de verdier d'Europe se font de moins en moins fréquentes. Cette tendance avait déjà été notée l'an dernier et se confirme en 2021 avec seulement 24% des jardins ayant accueilli un verdier d'Europe (29% en 2020, 34% en 2019 et 39% en 2018).

La présence du merle noir inquiète également la LPO, qui avait constaté en 2018 et 2019 une tendance à la baisse de la présence de l'oiseau. Un impact possible du virus USUTU a été mis en avant. Pour rappel, il s'agit d'un virus transmis par les moustiques qui touche particulièrement les merles et crée chez eux des problèmes neurologiques entrainant la mort. Après une petite remontée en 2020, la fréquence se stabilise autour de 69% en 2021. Depuis 2013, ce chiffre oscillait entre 83% et 75%.

LPO
Photo par LPO

Il est important de noter que depuis 2013, la mobilisation des citoyens autour de cet événement ne cesse d'augmenter.

Une participation en hausse

En 2020, la barre des 15 000 participants avait été franchie. En 2021, la progression se poursuit avec plus de 17 000 jardins mobilisés. Le nombre de données collectées et d'oiseaux observés reste, par contre, stable. Le rebond de participation escompté entre 2020 et 2021, sous l'effet de l'opération "Confinés mais aux aguets" de 2020 a finalement été modérée. Entre 2020 et 2021, le nombre de jardins participant a bondi de 10%, alors que le nombre de données est resté stable.
Mais il est important de noter que depuis 2013, la mobilisation des citoyens autour de cet événement ne cesse d'augmenter.

Bilancomptagejanvier2021 LPO
Photo par LPO
Bilancomptagejanvier2021
Photo par LPO

Vous pouvez retrouver l'ensemble des résultats à l'adresse suivante : https://www.oiseauxdesjardins.fr/index.php?m_id=20110

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

el

jeu 31/03/2022 - 14:21

merci pour ce bel article et ces belles photos, et merci de nous faire connaître de si belles choses. Nos politiques sont tellement loin de ces choses du quotidien qui enchantent nos vies.

du

mer 30/03/2022 - 23:29

Les oiseaux disparaissent vite, et c'est le prélude à la disparition de l'espèce humaine. Laquelle espèce assiste avec indifférence à la catastrophe qu'elle a elle même provoquée. Nos modes de vies doivent changer, radicalement et rapidement. Si nous mettons fin volontairement et de façon organisée à la folie capitaliste de la croissance économique "quoiqu'il en coûte", ce sera douloureux. Mais si nous refusons de le faire, ce sera le chaos et à très court terme. Cela, les Laurents Wauquiez et autre Duplomb refusent de l'admettre. Les petits oiseaux dans les jardins, c'est un sujet qu'ils méprisent en fustigeant ces "écolos bobos" tellement éloignés de la "ruralité" dont ils sont les champions. Pour eux il est plus urgent de caresser les chasseurs dans le sens du poil.

m.

mer 30/03/2022 - 13:24

merci à tous ceux qui aiment la nature et participent à la protéger, surtout continuez ! (LPO, bénévoles,FNE,,,)