Tous

Chadrac

Les jeunes pousses de Chadrac se confrontent à celles de l’ASSE

jeu 27/11/2014 - 16:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Lors de la journée passée chez les Verts le mercredi 29 octobre dernier, avec les jeunes licenciés chadracois, Sylvain Vernaudon, coordinateur de l’école de foot de l’A.S. Chadrac, a rencontré Patrick Liogier, responsable de celle de l’ASSE. Dans le but de rapprocher les deux clubs, le responsable des petits hommes Verts "a accepté de venir jouer une rencontre amicale à Chadrac, avec les U10 /U11", s’enchante le dirigeant chadracois.

Impatients d’en découdre
C'est donc ce mercredi 26 novembre 2014 que le match a eu lieu sur le terrain de Chadrac. Sous un ciel gris automnal et sur un terrain extrêmement gras et rendu glissant par la pluie, invitée de dernière minute, les Chadracois arborent fièrement une nouvelle tenue offerte par le sponsor principal du club : maillot aux rayures verticales bleues et blanches, short bleu et blanc. Les jeunes Chadracois pouvaient ainsi rivaliser d'élégance avec leurs hôtes, porteurs de la légendaire tunique verte et d'un short noir.
Les protégés de Francis Demars, Patrick Rolo, Yvan Sabattier et Sylvain Vernaudon sont impatients de "se frotter" à des adversaires issus d’un club de prestige pour lequel la plupart sont de fervents supporters. Très motivés et gonflés à bloc, ils se mesurent ainsi aux jeunes stéphanois pendant une heure de jeu. Mais très vite, ils évaluent l’écart qui les sépare de leurs invités. "Regardez comme ils courent vite !", souligne Francis Demars en s’adressant à ses joueurs, sous forme à la fois de boutade et de sérieux, espérant que les siens retiennent la leçon.

----

Deux équipes par club ont été constituées. Ainsi, deux matchs de deux fois 15 minutes se sont déroulés, chacun sur une moitié de terrain, à sept contre sept. Les quatre équipes évoluaient donc simultanément sur les deux moitiés de terrain. Après le premier match, les équipes ont effectué une rotation. Deux jeunes licenciés U18 de l’A.S. Chadrac, Gino et Louis, ont arbitré les rencontres.

-----Une petite leçon de football
Malgré leur bonne volonté affichée, les jeunes Chadracois ne peuvent que s’incliner devant la supériorité reconnue des stéphanois. A noter que, des dires des dirigeants des deux clubs, les rencontres se sont déroulées dans un "excellent et remarquable état d’esprit". "Les résultats ne sont que secondaires", estiment unanimement les co-entraîneurs locaux en fin de partie. "C'est une superbe expérience pour nos jeunes, cela va les aider à progresser", retient principalement Sylvain Vernaudon qui tirera tous les enseignements utiles d’une telle confrontation. Et le coordinateur chadracois de se réjouire aussi "du coup de projecteur et de l'aspect promotionnel pour le club" suite à cette manifestation.

Ainsi, les jeunes pousses chadracoises ne sont nullement déçues, mais bien au contraire plutôt enchantées d’avoir eu le privilège d’affronter de tels joueurs.

Crêpes et discours
Après l’effort vient l'heure du réconfort, dans une salle de l’Hôtel de Ville. Tandis que les dirigeants des deux clubs relèvent à l'unisson le côté convivial et l'ambiance bon enfant de cet après-midi, les petits "footeux", aussi bien verts que bleus et blancs, se goinfrent de crêpes soigneusement préparées par les mamans. "Nous en avons fait plus de 100", s’étonne Claire Galland, l'une d'elles.
----Afin de maintenir mais surtout de renforcer les liens, les dirigeants des deux clubs ont décidé de renouveler ce type de rencontrer un fois par an à l'avenir.
D'autre part, le club de l'A.S. Chadrac invitera des équipes de l'AS Saint-Etienne lors de son tradtionnel tournoi du printemps 2015 concernant les catégories U7 et U9.
-----Puis Gérard Convert, maire de Chadrac, prend la parole pour exprimer sa satisfaction : "Je suis très heureux que le club de Chadrac ait lié des liens d’amitié avec un si grand club qui reste toujours le club le plus aimé de France". Après avoir félicité les éducateurs des deux formations et les bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps, Gérard Convert se dit flatté que "tous les habitants de la commune ou presque soient verts". Et il ne peut dès lors s’empêcher de conclure son allocution par l'incontournable "Allez les Verts !, Allez les Verts !".

G.D.
 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire