Les écobuages sont cancérigènes, polluants et dangereux pour les asthmatiques

mar 21/03/2017 - 10:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Ils ont encore dû intervenir, ce dimanche, à Bas-en-Basset (lieu-dit Lamure), ou encore à Sainte-Sigolène pour quelques mètres carré. Non seulement, depuis un mois, les pompiers courent partout pour éteindre des feux de végétation dus à des écobuages mal contrôlés, mais en plus, la préfecture rappelle que la pollution atmosphérique générée est nocive pour l'environnement et pour la santé humaine.

Les voies respiratoires attaquées
"Le brûlage à l’air libre est à l’origine de troubles de voisinage générés par les odeurs et la fumée, et d'une pollution atmosphérique par des rejets de particules associés à des composés cancérigènes, explique la préfecture de la Haute-Loire. Les effets sanitaires sont multiples et concernent principalement les voies respiratoires. Les personnes asthmatiques sont particulièrement sensibles à cette pollution."

----En termes d’émission de particules fines, brûler 50 kilo de déchets verts équivaut à rouler 18 400 km en voiture à essence d’un modèle récent.-----Le préfet, Eric Maire, rappelle qu'il est interdit de brûler des ordures ménagères en vertu de l'article 84 du règlement sanitaire départemental. Cette interdiction concerne les déchets verts des ménages et des collectivités territoriales qui peuvent être envoyés en déchetterie.

"Le non-respect de l'interdiction de brûlage expose le contrevenant à une amende de 3ème classe de 450€", prévient la préfecture.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire