Les cabanes de la Lutte des Sucs démolies à la pelleteuse

Par A.Wa mar 25/05/2021 - 06:26 , Mise à jour le 25/05/2021 à 06:26

Selon Lutte des Sucs, des pelleteuses ont détruit deux cabanes construites durant le week-end par les manifestants sur un terrain privé non encore acquis par l'État ( le propriétaire avait donné son accord) pour la déviation de la RN88 à Saint-Hostien au lieu-dit Ouillon ce lundi soir vers 22h15.

Après avoir été informés de la destruction des deux structures en bois qui n'ont pas été démontées à la fin des trois jours d'actions contre la déviation du Pertuis / Saint-Hostien car situées en bordure du futur chantier sur une parcelle et appartenant à un propriétaire privé qui avait donné son accord pour cette construction provisoire, nous sommes allés vérifier en longeant la RN88 en voiture.
Nous avons constaté qu'il y avait de l'activité sur le site (visible depuis le carrefour) peu après l'intersection de Lardeyrol. On entendait distinctement le bruit de bois cassé par un ou des engins et il y avait nombre de véhicules sur le site mais aucun avec gyrophare de gendarmerie.

Cependant vers 23h20, alors que nous étions stationnés sur le bord de route, un véhicule de gendarmerie a déclenché son gyrophare à notre approche. Il escortait un camion de chantier de type six roues à benne. Nous n'avons pas identifié de flocage. Les deux véhicules ont bifurqué vers le site au carrefour de Cellier.

Ces deux constructions en bois avaient été érigées sur un terrain privé non encore acquis par l'État pour la déviation de la RN88 à Saint-Hostien.
Le propriétaire avait donné son accord. Un pique-nique devait y avoir lieu dimanche prochain, 30 mai, à midi.
Pendant ces trois jours de ZAD, le collectif La Lutte des Sucs et la Confédération paysanne, co-organisateurs, estiment à 1 500 le nombre de participants.
Samedi matin, ils étaient environ 500 à défiler dans une ambiance bon enfant et familiale dans le centre du Puy-en-Velay, sous l’oeil intimidant d’une dizaine de fourgons de CRS.

Le communiqué de la Lutte des Sucs avant l'intervention des pelleteuses ce lundi en fin de journée :

"22, 23, 24 mai : Les sucs se soulèvent En ce week-end de pentecôte, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées pour dénoncer la politique régionale concernant l'actuel tracé de déviation de la RN88 entre le Pertuis et Saint-Hostien et ouvrir le débat sur les alternatives au contournement. Dans une ambiance conviviale, la manifestation de samedi matin au Puy-en-Velay, a réuni plus de 500 personnes, qui sont ensuite allées occuper les terres de l'Etat destinées à la déviation. L'évènement était co-porté par la Lutte des Sucs et la Confédération Paysanne dans le cadre des Soulèvements de la Terre, mouvement national contre l'artificialisation des terres. Malgré une présence policière disproportionnée et sans doute dissuasive pour certaines personnes, l'ambiance était familiale et festive, rassemblant pas moins de 1500 personnes sur les 3 jours. Associations, habitant(e)s du tracé, du département et sympathisant(e)s de toute la France ont pu se rencontrer pour débattre de façon constructive autour de nombreux sujets : l'avenir des terres agricoles et des zones humides, la critique de la compensation écologique, les solutions pour les habitant(e)s des bourgs impactés, le non-respect du droit dans les travaux engagés. Différentes commissions se sont formées et ont travaillé sur la poursuite de la lutte. Ont été énoncés notamment les recours possibles pour des agriculteurs et agricultrices dont les droits fonciers sont bafoués par l'Etat et la Région, et la volonté réaffirmée de maintenir le dialogue avec les habitants concernés par ce projet.
Par ailleurs, ces trois jours ont démontré une réelle capacité d'organisation : charpente, potager, forum ouvert, replantation de haie, restauration, balisage du GR88, balades naturalistes, reconstruction de murs en pierres sèches.
Deux constructions démontables sont restées sur une partie de parcelle non acquise par l'Etat. Un rendez-vous y est donné à Ouillon (Saint-Hostien), dimanche 30 mai à midi (avec le pique-nique) à toutes les personnes désireuses de s'investir dans la mise en oeuvre concrète des idées, projets, actions à venir
."

> Voir la vidéo réalisée par la Lutte des Sucs

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

14 commentaires

st

mar 25/05/2021 - 21:23

En tout cas, le préfet actuel semble être beaucoup plus lolo compatible...

lu

mar 25/05/2021 - 19:08

Je suis un habitant de Haute-Loire et mon environnement c'est aussi celui du pertuis. On ne va pas se laisser dicter notre avenir climatique, l'utilisation  de  260 millions d'euros de nos impôts, la destruction de notre patrimoine naturel exsangue...  par un seul homme, dont le seul objectif est de poser des panneaux bleus à l'entrée des communes et de s'assurer par chantage du vote du plus grand nombre pour des ambitions politiques sans borne.  Est il conscient qu'actuellement les glaciers de sa région disparaissent du fait de la pollution ? Ce projet peut être imaginé autrement, prenons le temps de le construire ensemble, d'autant que des solutions moins dispendieuses existes. C'est ce que propose le collectif de la Lutte des sucs, FNE AuRA, SOS LV. Et sinon, vive la lutte !

po

mar 25/05/2021 - 13:53

Les habitants de Saint-Hostien et du Pertuis sont-ils informés qu'ils devront faire un détour pour rejoindre cette voie expresse qui ambitionne à moyen terme de permettre aux camions de relier Lyon à Toulouse sans passer par Marseille ? Le gain de 3 minutes ne les concernent pas.

Deux simples contournements de ses deux villages seraient autrement moins onéreux, moins destructeurs et plus réalistes à tout point de vue.

 

po

mar 25/05/2021 - 13:49

De quel droit peut-on détruire des cabanes sur le terrain privé d'un propriétaire qui a donné son accord à leur construction ?

po

mar 25/05/2021 - 13:49

On comprend très clairement qui pratique la destruction : certainement pas ceux qui ont passé le week-end à semer et à fabriquer des cerfs-volants !

aj

mar 25/05/2021 - 11:55

Laissons parler la démocratie, il va y avoir des élections et c'est le peuple qui s'exprime, pas ceux qui crient le plus fort.

ca

mar 25/05/2021 - 11:41

Alors je suis de la Haute-Loire et je suis contre ce projet. C'est absurde de ne prendre en compte que les habitants de la Haute-Loire. aux dernières nouvelles, c'est la région qui finance... Si l'argent provenait directement des personnes concernées, je ne retrouverai rien à dire sur ce commentaire mais là les 220 millions sont apportés par la région (8 millions d'habitants dont l'ultra majorité n'a pas été consultés) au détriment d'autres projets surement plus essentiels qu'une route qui fera gagner 2 minutes. Je ne suis pas contre la déviation des bourgs mais pas à n'importe quel prix (d'autres solutions existent et n'ont pas été étudiées). 

ca

mar 25/05/2021 - 11:31

500 personnes par jour ne représentent que 0,2% de la population de Haute Loire! Heureusement que la déviation va se faire, ça s’appelle la démocratie ! 

pe

mar 25/05/2021 - 11:26

Mais pourquoi penser que tous ces gens ne travaillent pas ? Ils sont des citoyens comme tout le monde, je n'ai pas pu me rendre sur le site mais je les remercie de défendre la terre, la faune et la flore, pour ceux qui refusent d'ouvrir les yeux, on sait que l'artificialisation des sols et la destruction des grenouilles nuisent ... à l'homme !

ru

mar 25/05/2021 - 11:17

Trois commentaires tristement négatifs ! Il y a des propositions pour dévier les villages sans bitumer pour autant 140 hectares de terre .. Ces personnes ont peut-être des enfants, des petits enfants et ceux la nous remercieront. la lutte continue, n'oublions pas que le conseil d'Etat n'a pas encore rendu sa décision

se

mar 25/05/2021 - 10:52

L : Des farfelus pareils vont faire crever la France, je ne comprends pas et en plus la quasi totalité sans masque au vu des diverses photos....Ils rêvent de plus en plus....il faut aller au boulot. Les décisions sont prises et confirmées et le travail déjà bien avancé aussi cela n'a plus de sens.... de vouloir revenir en arrière

du

mar 25/05/2021 - 10:45

Il faut beaucoup de courage pour dénoncer publiquement une décision absurde et destructrice de notre environnement. Construire des cabanes peut paraître naïf, mais celles et ceux qui le font avec courage et abnégation sont les acteurs lucides de la résistance qui s'exprime pour dénoncer et s'opposer au massacre. Ils ne sont pas dangereux, ces "zadistes" que des automobilistes toujours plus pressés regardent avec mépris derrière les vitres de leur voitures toujours plus rapides et toujours plus polluantes. Mais ils sont gênants, parce qu'ils nous montrent l'effroyable bêtise de notre mode de vie. Alors, il faut leur envoyer les pelleteuses pour démolir deux cabanes en bois.

od

mar 25/05/2021 - 08:38

Dommage que les pelleteuses ne soient pas intervenues plus tôt dans le week-end, dans la journée.............. Je fais partie des usagers de la RN88 prête à aller physiquement m'opposer à ces zadistes. Il n'y a pas de raison que ces gens qui n'habitent quasiment pas en Haute-Loire aient le dessus sur une décision de bon sens, portée très très majoritairement dans l'enquête publique par nous les usagers de cette route, par les habitants du Pertuis et de St Hostien.

ca

mar 25/05/2021 - 06:59

Excellente nouvelle ! Et un grand merci à la gendarmerie qui a fait un excellent travail tout ce we, les VRAIS riverains leur  sont reconnaissants.