Les Auvergnats, amoureux des céréales ?

mar 29/07/2014 - 13:09 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:23

Le blé ou l’orge deviendront du pain ou de la bière: les céréales récoltées aujourd’hui seront demain des produits céréaliers dont la qualité est plébiscitée par 96 % des Auvergnats. Pour l'association Passion Céréales, la période est donc idéale pour prendre la mesure de l’attachement des habitants de la région à ces aliments.

Des produits céréaliers de qualité ?
C'est en tout cas ce qu'affirme le sondage réalisé par l'institut Viavoice : en 2014, 96 % des Auvergnats affirmeraient que les produits céréaliers sont de bonne qualité. L'attachement des citoyens et des consommateurs à ces différents produits seraient dû, d'après Passion Céréales à la qualité nutritionnelle, au goût ainsi qu'à une production saine, naturelle et locale.

La céréale : créatrice d'emploi ?
La production et la transformation des céréales en pain, pâtes, farines ou autres produits, représentent 9 800 emplois à temps plein, dont 4 700 pour la production et 5 100 pour la transformation. La céréaliculture favorise également la diversité et l’équilibre des sols, des cultures et des paysages. Elles facilitent aussi les échanges entre les plaines et les montagnes, particulièrement en ce qui concerne l’orge, le triticale et le maïs, qui participent à l’alimentation du bétail.

----Passion Céréales est une association créée en 2006 à l’initiative de l’interprofession céréalière qui rassemble producteurs,collecteurs, meuniers, malteurs, amidonniers, semouliers, exportateurs ainsi que les acteurs de la nutrition animale. Elle pour mission d’informer sur les céréales, les produits qui en sont issus et les métiers de la filière.
-----Critère numéro 1 des Auvergnats : le goût
Cette étude régionale sur la qualité des produits céréaliers et le patrimoine culinaire enseigne également que, pour les Auvergnats, la qualité est en premier lieu définie par le goût pour 36 % d'entre eux. A égalité, nous trouvons le critère des méthodes de culture des céréales. Vient en seconde place la qualité des ingrédients pour 22 % des Auvergnats. L’élaboration des produits céréaliers (18 %), la marque, le packaging et l’aspect du produit (17 %), les aspects nutritionnels (16 %) et la provenance (14 %) contribuent à définir la qualité des produits céréaliers pour un Auvergnat sur six.
81 % des Auvergnats affirment que les céréales font partie intégrante du patrimoine culinaire de leur région et citent en premier lieu la pompe aux grattons (37%), suivi du croquant d’Auvergne (30 %) et le carré du Pays de Salers (27 %) comme produits emblématiques de la production céréalière auvergnate.

Une bonne action
Lorsque les Auvergnats font le choix d'une consommation céréalière locale, ils déclarent:
• soutenir l’activité économique et les producteurs de leur région (86 %)
• s’assurer de la qualité de leurs produits céréaliers (86 %)
• agir pour l’environnement : limitation des transports, préservation des terres agricoles, etc. (84 %)

N.P.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire