Les 1001 bêtes, une asso loin d’être bête

Par Nicolas Defay mar 03/05/2022 - 06:00 , Mise à jour le 03/05/2022 à 06:00

En voici une d’association qui prend le taureau par les cornes. Les 1001 bêtes, créées le 27 décembre 2021 à Polignac, œuvrent bec et griffes pour la cause animale. Encore une ? En effet. Mais celle-ci a choisi un autre mode de fonctionnement pour le bien-être de nos amis à quatre pattes.

La Société Protectrice des Animaux (SPA) à Polignac. Le Refuge animalier de Brioude. L’Hostellerie Canine de la Boulaie à Monistrol/Loire. Le Refuge de l’Écureuil sur un vieux chêne à Retournac...Ils existent nombre de structures et d’associations en Haute-Loire qui accueillent à bras ouverts tous les animaux en détresse, des bêtes abandonnées par des maîtres détestables, des bêtes frappées et mutilées, certaines retrouvées dans des poubelles comme ces huit chiots à Yssingeaux le 1er décembre 2021.

Leur point commun ? La malchance d’être tombées sur ces rares humains dont la cruauté est proportionnellement aussi grande que petit est leur cerveau.

Roselyse Therme (2ème en partant de la droite) et une partie de l'équipe.
Roselyse Therme (2ème en partant de la droite) et une partie de l'équipe. Photo par Les 1001 bêtes

Aider ceux qui aident les animaux

L’association des 1001 bêtes rejoint les rangs dans ce combat contre la bêtise. Mais contrairement aux entités présentes sur le département, son objectif premier ne sera pas d’accueillir les boules de poiles et de plumes. « Notre but est d’abord d’aider les autres structures ayant la fonction de refuge et de pension, explique Roselyse Therme présidente de l’association. Cela peut être par des moyens financiers mais également par des fournitures comme de croquettes, des couvertures, des jouets, des ustensiles et bien d’autres choses ».

Par la suite, une fois bien grandie, il est possible que Les 1001 bêtes ajoute à son arc un lieu de paix et de réconfort. Mais pour l’instant, elle souhaite s’investir pleinement dans cet indispensable rôle de relais.

Un chat pensionnaire à la SPA du Puy attend un prochain maître.
Un chat pensionnaire à la SPA du Puy attend un prochain maître. Photo par Nicolas Defay

Quoi, quand, où…

Les marches des 1001 bêtes se déroulent le dimanche 15 mai.
Les départs se font dès 8h30 à partir de la salle communale de Polignac.
Trois distances : 4, 9 et 12 km.
Contact : les1001betes@gmail.com et au 06 20 49 81 71
Page Facebook , c’est par

« Nous proposons un premier événement sous la forme de trois marches autour de Polignac »

La jeune association entend organiser des manifestations diverses afin de rassembler toutes et tous sensibles à la cause. « Prochainement et pour la première fois, nous proposons un premier événement sous la forme de trois marches autour de Polignac, partage Roselyse Therme. Ce rendez-vous est prévu le dimanche 15 mai. Nous avons pensé les distances et les parcours afin que le plus grand nombre puisse y participer ».

La tombola prévue permettra de récolter une somme d’argent que l’association reversera ensuite aux établissements concernés. « Sur place, les participants peuvent amener tout ce qu’ils veulent pouvant servir aux animaux, ajoute la présidente. Et de notre côté, nous les confierons alors à la SPA et les autres structures similaires ».

Un autre pensionnaire de la SPA, impatient d'aller se promener.
Un autre pensionnaire de la SPA, impatient d'aller se promener. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

du

mar 03/05/2022 - 12:10

Lutter contre la maltraitance faite aux animaux ce n'est pas les considérer comme des jouets et des faire-valoir ridiculisés par un anthropomorphisme qui relève de la pathologie mentale. Ce n'est pas respecter les chiens, espèce épouvantablement avilie par des siècles de sélection génétique, et encore moins les "aimer", que de les trainer attachés au bout d'une corde au prétexte qu'ils seraient "impatients d'aller se promener". L' amour des "bêtes" n'est rien d'autre que le reflet de la haine de certains "humains" vis à vis de l'humanité. Ceux qui s'autodélivrent des brevets de bonne conscience poisseuse en organisant des tombolas pour faire la promotion de leur aliénation mentale.

m.

mar 03/05/2022 - 10:32

Merci encore, merci pour eux. Ne faudrait-il pas enfermé dans des enclos les humains qui osent abandonner ou maltraiter leurs amis animaux . Heureusement, qu'il y a des gens bienveillants, pas assez nombreux , mais avec des petites gouttes d'eau on peut faire un ruisseau. Venez nombreux a cet événement. Merci