Léo et Julia, les prénoms les plus donnés en Haute-Loire en 2021

Par Nicolas Defay mar 04/01/2022 - 06:30 , Mise à jour le 04/01/2022 à 06:30

Au total, ce sont 1 015 nouveaux petits altiligériens qui ont rejoint le monde durant l'année écoulée. Ce cru se distingue par une augmentation des naissances par rapport à 2020, année la plus basse de la décennie, mais s'inscrit tout de même dans un phénomène de natalité en berne. 

Précisément, ce sont 524 garçons et 491 filles qui ont vu le jour au Centre Hospitalier Emile-Roux, dont 144 ponots. Parmi ces 1 015 naissances en Haute-Loire, il y a 18 fois des jumeaux. En 2020, seulement 983 altiligériens tout neufs avaient rejoint les terres vellaves et 1 016 en 2019. Et c'est l'édition 2012 la plus florissante en terme de natalité affichant fièrement ses 1 205 bambins.

Les mois estivaux se distinguent clairement pour le plus grand nombre de naissance en 2021 dans le département. Garçons et filles confondus, la maternité de l'hôpital ponot a accueilli 111 bébés en juin, 107 en juillet. Les mois les plus pauvres sont celui de janvier et de février. 

Pour revenir à l'année 2021, les heureux parents ont opté majoritairement pour deux prénoms qui reviennent presque à chaque opus s'emparer d'une des trois places du podium. Du côté des filles, elles sont ainsi dix à porter le doux prénom de Julia. Huit Agathe et autant d'Alba occupent la deuxième marche. Et ce sont sept Mila ("Deux petites notes de musique aussi belles qu'une symphonie", dixit l'un des papas) qui terminent le trio gagnant.
Ambre, Nina, Emma, Jade ou encore Juliette suivent de près les premiers prénoms.
Quant aux six derniers, ils commencent tous par la lettre "C" avec Calie, Camélia, Camille, Charlize, Clarisse et Clémentine.

Le tout premier bébé de l'année 2022 s'appelle Victoria. Elle est née le samedi 1er janvier peu avant 14 heures et enrichit de sa présence le village de Saint-Germain-Laprade. 

Côté garçons, c'est le prénom Léo qui assoit sa domination parmi les choix des parents altiligériens. Ils sont alors onze à inscrire leurs trois lettres dans les données des Etats civils de la Haute-Loire en 2021. Neuf Gabin et neuf Jules suivent le premier. Enfin, Adam arrive troisième, porté par huit nouveaux "p'tit mecs".
Arthur, Charly, Louis, Noé ou Théo sont les suivants.
Et pour les prénoms masculins les moins donnés en 2021, ce sont Valentin, Alban, Andréa, Armand et Aron.

822 décès et 47 mariages

Chapitre moins joyeux, celui des décès. Pendant l'année 2021, 822 altiligériens sont partis dont 423 hommes pour 399 femmes. Ce chiffre représente 70 morts de moins qu'en 2020, année record depuis 2010. Les ponots perdent 258 habitants. Les mois de mars et d'avril ont été les plus marqués avec 164 décès cumulés. À l'opposé, mai et juin ne représentent "que" 108 pertes à eux deux.

Mais pour finir sur une note plus colorée, les Etats civils de la Haute-Loire ont inscrit 47 mariages entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021, soit sept de plus qu'en 2020. 2021 reste malgré tout la troisième année la moins bien classée sur le sujet depuis plus d'une décennie. Durant 2014, 64 couples s'étaient échangés les bagues dorées, faisant de cette édition la plus prolifique en terme d'union sacrée. Quant aux mois les plus choisis en 2021 pour officialiser les noces, juillet et août ont été privilégiés avec 9 mariages pour chacun. Un seul mariage a été organisé en mars tout comme pour son voisin, le mois d'avril. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire