Lentille et jeunesse comme ambassadrices au Salon International de l'Agriculture

mer 22/01/2014 - 19:55 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

On l'appelle parfois la plus grande ferme de France : avec plus de 700 000 visiteurs, le Salon International de l'Agriculture qui se tiendra porte de Versailles du 22 février au 2 mars prochain reste l'un des plus importants salon agricole ouvert au grand public.

L'opportunité de gagner de nouveaux marchés
L'an dernier, c'est le Comité de Promotion et le Pays de Lafayette, avec ses producteurs fermiers et ses produits emblématiques (fromages, miels, charcuteries) qui y étaient. Cette année, c'est la lentille verte du Puy-en-Velay qui y sera promue, avec l'assistance de quatre élèves du lycée Jean Monnet, sans oublier les produits laitiers du canton de Saugues ou encore la coopérative Terroirs de Haute-Loire, dont l'une des cibles privilégiées se trouve être le public parisien...
Dominique Chalendard, président de la coopérative, confirme l'intérêt stratégique d'être présent à ce salon pour espérer gagner de nouveaux marchés. Ecouter. {{audio1}}

Un mariage gastronomique entre la Haute-Loire et l'Allier
"C'est incontestablement une belle vitrine pour tous nos produits", s'est réjoui Alain Marty, responsable de la promotion des produits agricoles et alimentaires à la chambre d'agriculture de l'Auvergne, "c'est tout un territoire qui sera valorisé dans cette action". En effet, si la Haute-Loire sera bien représentée au salon, ses voisins auvergnats seront eux aussi associés à l'événement.
Le meilleur exemple repose sans doute dans une nouveauté : la lentille verte sera associée au boeuf charolais du bourbonnais label rouge, une façon d'allier des éléments emblématiques de la gastronomie de la Haute-Loire et de l'Allier dans une même assiette. Arlette Arnaud-Landau, au nom du Conseil régional, est ravie de voir la promotion de nos produits du terroir assurée par la jeunesse altiligérienne, dans le cadre d'Auvergne nouveau monde. Ecouter. {{audio3}}

Un coût difficile à chiffrer
Fruit d’une collaboration entre les Chambres d’agriculture départementale et régionale, du Conseil Général, de l’organisme de défense et de gestion de la lentille verte du Puy, du Lycée Jean Monnet, de la plateforme Terroirs de Haute-Loire et du comité de promotion des produits agricoles, ce voyage à Paris comptera dix à quinze personnes et a également un coût.
Difficile cependant de le chiffrer : le Conseil Régional en assure la majorité et il a versé une subvention à la Chambre Régionale d'Agriculture de 130 000 euros, mais ça ne couvre qu'une partie du budget car il doit également financer toute la logistique, la communication et la promotion pour les quatre départements auvergnats. Naturellement, les autres partenaires cités ci-dessus participent également.

Aux jeunes de mettre l'ambiance !
L'Auvergne sera donc présente dans le hall 7.2, au coeur de la "place du village" animée par la Chambre Régionale d'Agriculture. Il s'agit du hall des régions, des produits régionaux et de terroirs. Sous cet espace sont mis en avant les produits sous signe officiel de qualité comme l'AOP, le label rouge ou encore les produits bio. La coopérative Terroirs de Haute-Loire proposera un tirage au sort quotidien permettant de gagner un panier garni, "un moyen d'échanger directement entre le producteur et le consommateur", conclut Dominique Chalendard.
Quatre jeunes élèves de bac pro cuisine et bac pro commercialisation et service en restauration du lycée Jean Monnet seront quant à eux chargés de mettre l'ambiance avec diverses animations : huit recettes seront exécutées sur place chaque jour dans des amphithéâtres contenant une cinquantaine de personnes. A cet effet, le Salon leur met à disposition une cuisine professionnelle. Un livret de recettes "simples à reproduire", nous assurent les professionnels, sera également remis aux visiteurs. Annie Liger, proviseure au lycée Jean Monnet, considère que cet événement est un beau coup de projecteur pour l'établissement et explique que la section service a du mal à recruter. Ecouter. {{audio2}}

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire