Le taux d'incidence Covid des 65 ans+ grimpe de 72% en Haute-Loire en une semaine

Par A.Wa mar 06/04/2021 - 11:45 , Mise à jour le 06/04/2021 à 11:45

Outre l’ouverture de trois nouveaux centres de vaccination ce mardi, l’équipe mobile de vaccination se rendra à Vorey et à Saint-Julien-Chapteuil dans le courant du mois.

La préfecture de la Haute-Loire a fait un point de situation sanitaire et sur la vaccination au 2 avril :
« Ces dernières semaines, le taux d’incidence général est en hausse constante en Haute-Loire. Ainsi, il s’élève désormais à ce jour à 310 pour 100 000 habitants. Au 10 mars dernier, il était de 83 pour 100 000 habitants. Ce taux augmente également chez les plus de 65 ans (195 pour 100 000 habitants). 
Il en est de même en ce qui concerne le taux de positivité des tests réalisés (8,46%). 
La part du variant britannique est aujourd’hui largement majoritaire. Il a été détecté dans 67,4% des tests criblés, les autres variants représentant 4 %. 
Ces chiffres démontrent une circulation du virus de la COVID-19 qui reste toujours très forte dans le département. »

76 personnes sont encore prises en charge en milieu hospitalier en Haute-Loire (ce lundi 5 avril) dont deux en réanimation ou soins intensifs. « La tendance à l’amélioration de la situation observée en milieu hospitalier pourrait rapidement s’inverser, poursuit la préfecture, si la courbe des contaminations ne fléchit pas. C’est pourquoi le préfet de la Haute-Loire demande une nouvelle fois à la population du département de rester vigilante en toute circonstance, à l’extérieur ou chez soi. Les gestes barrière doivent être respectés en toute circonstance dans l’intérêt collectif. 

En complément du couvre-feu de 19h à 6h, de nouvelles mesures ont d’ores et déjà été annoncées ce mercredi 31 mars par le Président de la République afin de freiner la circulation active du virus sur l’ensemble du territoire national, et ce pour quatre semaines : 
A partir du samedi 3 avril : 
- fermeture de certains commerces selon la liste en vigueur dans les 19 départements français pour lesquels ces restrictions s’appliquaient déjà ;
- interdiction des déplacements à plus de 10 kilomètres de son domicile (sauf pour motif impérieux et justifié par une attestation de déplacement) ;
- renforcement du télétravail ;
- renforcement des contrôles pour limiter les rassemblements de plus de six personnes et veiller au respect de l’interdiction de la consommation d’alcool sur le voie publique.
A compter du 6 avril, les déplacements interrégionaux sont interdits, sauf motifs impérieux. 
A partir du mardi 6 avril, les écoles, collèges et lycées seront fermés et reprendront de manière graduée à partir du 26 avril.
Les forces de sécurité sont pleinement mobilisées pour assurer le respect de l’ensemble de ces mesures. 

Poursuite de la stratégie vaccinale en Haute-Loire 
La montée en puissance de la vaccination se poursuit dans le département. Au total, 37621 personnes ont été vaccinées en Haute-Loire (soit 16,6 % de la population) dont 14332 complètement vaccinées (soit 6,3 % de la population). 
L’ouverture de plages supplémentaires sur DoctoLib continue, tout comme le renfort des standards téléphoniques des cellules Covid. 
Trois nouveaux centres de vaccination ouvriront leurs portes comme annoncé à partir de ce mardi 6 avril : Monistrol-sur-Loire, Craponne-sur-Arzon et Langeac (à l’hôpital local, rue du 19 mars 1962). 

La stratégie « aller vers » se renforce également avec la participation du SDIS (pompiers, Ndlr). L’équipe mobile s’est d’ores et déjà rendue à Saint-Just-Malmont le 26 mars (50 personnes ont été vaccinées). En avril, elle se rendra également à Vorey-sur-Arzon (vaccination prévue pour 50 personnes) et à Saint-Julien-Chapteuil. 
Les 1er et 2 avril, 14 personnes vivant à domicile se sont vus injecter la deuxième dose de vaccin. La Haute-Loire est le premier département de la région Auvergne-Rhône-Alpes en termes d’efficacité de la couverture vaccinale chez les personnes de 70 ans et plus. 
Au 3 avril, près de 80 % des personnes de plus de 75 ans vivant à domicile auront reçu au moins une dose de vaccin. Cela a été rendu possible grâce à la mobilisation conjointe des collectivités locales et des équipes du groupement hospitalier territorial de Haute-Loire pour assurer leur recensement et la programmation des rendez-vous. 

Afin d’accélérer la vaccination, le Président de la République a annoncé un nouveau calendrier de vaccination : 
- à partir du 16 avril : ouverture de la vaccination à tous les plus de 60 ans ;
- à partir du 15 mai : ouverture de la vaccination aux personnes de 50 ans et plus ;
- à partir de mi-juin : ouverture de la vaccination à tous les plus de 18 ans.
Pour faciliter l’accès à la prise de rendez-vous pour toutes les personnes de 75 ans et plus qui ne sont pas encore rentrées dans le parcours vaccinal, l’Assurance Maladie a mis en place depuis le 31 mars : 
· Une campagne d’appels téléphoniques : les collaborateurs de l’Assurance Maladie proposeront des rendez-vous proches du domicile de la personne et, si elle l’accepte, prendront le rendez-vous ; 
· Des envois de SMS invitant les 75 ans et plus à appeler un numéro téléphonique dédié à ce dispositif. Lors de l’appel, un collaborateur de l’Assurance Maladie pourra organiser le rendez-vous. 
»

Taux d’incidence : +82 % en une semaine en Haute-Loire

Selon le dernier bilan épidémiologique hebdomadaire régional de Santé publique France en semaine 12 (du 22 au 28 mars 2021), l’augmentation de la circulation du Covid-19 s’intensifie en Auvergne Rhône-Alpes par rapport à la semaine 11 dans les mêmes proportions qu’en France. 

La Haute-Loire se distingue avec une augmentation du taux d’incidence de 82% depuis la semaine 11, suivie par le Cantal (+51%). Seule l’Ardèche voit son taux d’incidence diminuer en semaine 12. Ces évolutions ont lieu dans le cadre d’une hausse de l’activité de dépistage dans des niveaux proches de la 
hausse régionale.

Chez les plus de 65 ans, les taux d’incidence sont inférieurs aux taux tous âges dans tous les départements. L’évolution dans cette classe d’âge est variable selon les départements : le taux d'incidence des plus de 65 ans est en très forte hausse en Haute-Loire (+72%), augmente d’environ 50% dans le Cantal et la Loire, et est en hausse dans tous les autres départements, sauf la Savoie.

Au total, l’accélération de la circulation virale en région est observée dans tous les départements sauf l’Ardèche. Le Rhône se démarquant des autres départements par un taux d’incidence nettement plus élevé et la Haute-Loire par une hausse très rapide depuis une semaine.

Les variants

La proportion de suspicion de variant 20I/501Y.V1 (dit « britannique ») continue d’augmenter dans tous les départements de la région. Elle varie de 67 à 85% et est supérieure à 75% dans tous les départements de la région sauf en Haute-Loire (67,4%). Une forte augmentation de cette proportion est observée dans l’Allier, en Ardèche, dans le Cantal et en Haute-Loire (plus de 10%) par rapport à la S11. Les proportions de suspicion de variants 
20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3 sont globalement stables, 3 départements ayant une proportion supérieure à 5% : Allier, Savoie et Haute-Savoie.

Au 30 mars à 11h, aucun résident d’établissements médico-sociaux (EMS) de Haute-Loire n’étaient décédés du Covid lors de la semaine précédente (que ce soit dans l’établissement ou à l’hôpital). Depuis le début de la pandémie, ils sont 228. 
158 autres victimes altiligériennes du Covid non résidentes d’EMS sont décédées en hôpital, soit un triste total de 386 personnes.

Au 30 mars, 16 % de la population de Haute-Loire a reçu une première dose de vaccin et 6,2 % la deuxième dose.
Parmi les résidents d’EMS, ils sont plus de 95 % à avoir reçu une première injection (en tête des départements d’Auvergne-Rhône-Alpes avec la Savoie) et 75,7 % la deuxième (seule la Savoie fait mieux avec plus e 95%).

Au 30 mars, 50,8 % des personnels de santé de la Haute-Loire ont reçu une première dose et 30,1 % la deuxième.

Publics prioritaires éligibles à la vaccination, définis par les autorités sanitaires (au 27 mars 2021): 
► Les personnes âgées de 70 ans et plus ;
► Les personnes âgées de 50 à 74 ans souffrant d’une ou plusieurs comorbidités à risque de forme grave ;
► Les personnes vulnérables à très haut risque de formes graves telles que mentionnées par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale ;
► Les personnes âgées résidant en EHPAD ou en unité de soins de longue durée (USLD) ou hébergées en résidences autonomie et résidences services ;
► Les personnes en situation de handicap hébergées en foyers d’accueil médicalisés et en maisons d’accueil spécialisées ;
► Les résidents de 60 ans et plus dans les foyers de travailleurs migrants ;
► Les professionnels du secteur de la santé et du secteur médicosocial ;
► Les médiateurs de lutte anti-covid.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

te

jeu 08/04/2021 - 09:08

bonjour, doctolib impossibilité de s'inscrire pour se faire vacciner ca fait plusieurs jours que j'essaye ! et le 0471043314 centre de vaccination avenue de la libération au puy en velay) ne répond pas depuis plusieurs jours également, c'est bizarre quand meme ..

fa

mar 06/04/2021 - 15:33

Pour que la vaccination soit efficace : il devrait y avoir les vaccins et laisser la liberté de pouvoir se faire vacciner avec le vaccin de son choix !

gr

mar 06/04/2021 - 14:20

Merci de nous dire que la vaccination est importante...Mais impossible de trouver un rendez-vous sur Doctolib depuis ce week-end. J'ai essayé maintes et maintes fois !!