Le Scan : bilan de santé pour l'hôpital du Puy

jeu 25/06/2015 - 14:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Le directeur général du Centre hospitalier Émile-Roux du Puy-en-Velay, de celui de Craponne et de l'EHPAD de Saint-Julien-Chapteuil, Olivier Servaire-Lorenzet, va quitter ses fonctions début juillet 2015 après sept ans au Puy-en-Velay.
Il est l'invité de l'interview filmée conjointe de RCF Haute-Loire et Zoomdici.fr alors que ce jeudi même, un mouvement de grève national est programmé contre la Loi Santé, avec bien sûr une déclinaison en Haute-Loire, et donc des revendications locales.

Ce que vous ne retrouverez que dans la vidéo intégrale de l'entretien
La santé est un champ bien large et l'interview a duré près de 30 minutes. La rédaction de Zoomdici vous propose quelques extraits vidéo sur des sujets bien précis mais vous invite également à regarder la vidéo intégrale de l'entretien (en bas de page) si vous êtes intéressés par les sujets suivants : les urgences saturées (à partir de 6'50), la chirurgie ambulatoire (à partir de 14'30), l'avenir des spécialités au centre hospitalier Emile Roux (à partir de  21'30) ou encore le point sur le centre de gériatrie et la crèche destinée principalement au personnel de l'hôpital qui a des horaires très spécifiques (à partir de 25'20).

Des demandes pour un scanner fixe, pour un scanner mobile et pour une IRM
On note aussi qu'à propos du serpent de mer du scanner de Brioude, Olivier Servaire-Lorenzet confirme la possibilité d'un compromis dans ce dossier qui consisterait à doter l'hôpital Emile Roux d'un scanner mobile qui ferait ensuite des permanences dans les divers hôpitaux concernés (le groupement des hôpitaux publics de Haute-Loire). Une étude a été diligentée par l'ARS quant à l'utilisation du scanner et de l'IRM de l'hôpital ponot. Elle confirme que ces deux appareils sont saturés au Puy et que la Haute-Loire est sous équipée en la matière.
Une deuxième IRM et un deuxième scanner vont donc être demandés par le Centre Hospitalier Emile Roux, "car on préfère mener une aventure solidaire qu'une aventure solitaire", souligne le directeur général du Centre hospitalier Émile-Roux. Il s'agirait donc d'équipements mobiles et une demande pour un scanner fixe supplémentaire au Puy devrait également être formulée.

Retour sur la grève de ce jeudi et la situation de l'emploi dans l'hôpital du Puy
Ce jeudi 25 juin, un mouvement de grève national avait lieu contre la Loi Santé, avec bien sûr une déclinaison en Haute-Loire, et donc des revendications locales. Les syndicats altiligériens avaient décidé de manifester... séparément. En tant que directeur d'hôpital, comprend-il ce mouvement ? Ses employés réclament plus de moyens humains. Sont-ils entendus ? Certains emplois sont-ils menacés ?

  • Le mouvement de grève et la question de l'emploi au Centre hospitalier Émile-Roux

Redressement financier... au détriment de la qualité des soins apportés ou du personnel ?
Lorsqu'Olivier Servaire-Lorenzet est arrivé à la tête de l'hôpital du Puy, en 2008, la situation financière était plutôt alarmante, avec environ sept millions d'euros de déficit. Elle est aujourd'hui excédentaire de 150 000 euros environ alors comment a-t-il procédé ? Ce redressement financier s'est-il fait au détriment de la qualité des soins apportés ou du personnel ?

  • La santé financière du centre hospitalier


Le Puy risque-t-il de devenir une antenne de Saint-Etienne ?

Une des principales faiblesses du Centre hospitalier Émile-Roux du Puy-en-Velay, c'est la fuite des patients sur les grands centres hospitaliers périphériques, Saint-Etienne et Clermont-ferrand en premier lieu. Olivier Servaire-Lorenzet avait fait le pari de colmater les fuites. Où en est-on aujourd'hui ? Le Puy risque-t-il de devenir une antenne de Saint-Etienne ? La Haute-Loire peut-elle devenir un désert médical ?

  • Peut-on colmater les fuites de patients ? La Haute-Loire est-elle vouée à devenir un désert médical ?

  • L'interview intégrale
  • C'était la dernière émission du Scan pour cette première saison. RCF Haute-Loire et Zoomdici.fr espèrent avoir suscité votre intérêt avec cette nouvelle nouvelle formule et vous donnent rendez-vous dès septembre prochain avec les élections régionales en perspective et d'importantes personnalités attendues dans le Scan.

> En savoir + sur Le Scan

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

* Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

* Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire