Le Puy : une marche colorée pour un plan de soutien à la reprise d'activité des précaires

Par A.Wa jeu 25/03/2021 - 09:53 , Mise à jour le 25/03/2021 à 09:53

Ce samedi 27 mars est organisée une marche colorée en guise de mobilisation collective et citoyenne à l’initiative du Collectif Intermittents et Précaires de la Haute-Loire (CIP43).

Cette marche colorée et en musique partira ce samedi 27 mars 2021 à 14h de la Maison pour tous de Chadrac pour se diriger vers le centre-ville du Puy-en-Velay (devant le musée, le cinéma, le théâtre… arrivée du cortège prévue vers 15h30). 

Le CIP43 ne demande pas la réouverture des salles : "Nous demandons un plan de soutien massif à la reprise d'activité. La réouverture se fera avec un protocole et des règles sanitaires qui entraineront des difficultés financières (jauge à 50% par exemple). Nous demandons aussi le retrait pur et simple de la réforme de l'assurance chômage qui fragilise encore plus les précaires, tous les précaires, pas seulement les intermittents du spectacle".

Outre des intermittents du spectacle et leurs soutiens, des clubs et associations comptent participer. On pourra donc, par exemple, voir certains esquisser les pas de danse qui ont servi de base au flashmob de novembre 2020 sur la place du Plot pour la reprise des clubs de danse (sur une chanson créée par le CIP43).

Liberté de rêver 
Chanson sur l’air de ÇA IRA de Amélie Les Crayons 

Accords 
II: Dm I Dm/C I G/B I Bb A:II 
Je veux être futile
Et danser sur le fil
De nos coeurs empêchés
Par les peurs imbéciles

Je veux faire des câlins
Et te sauter au, cou
Marcher main dans la main
Et sortir de chez nous

Accords 
II Dm I C I Bb I F (2 temps!) I A (bloc sur 3ème temps) II
NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE 

J’veux pouvoir dire les choses
Entendre ce qu’on m’o-ppose
Rire avec les voisins
Construire un lendemain

Je veux reprendre ma place
Que cesse enfin la farce
Sous les masques, comme un cri
Fini les alibis

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE 

J’ai envie de jouer
Danser tanguer vibrer 
Remonter sur une scène
Juste faire mon métier 

Nous faudra des idées 
Donner du sens aux choses
Si l’monde est à changer 
C’est maint’nant si on ose

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE

Plutôt que de fermer 
Laisse nous faire nos métiers 
Plutôt que d’empêcher
Reprise d’activité ! 

A dérouler du câble
D’la lumière d’la sono
On crée un monde, une fable
Pour que rêvent les marmots

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE 

Lasst uns tanzen und singen
Uns’re Schritte beschwingen
Und ganz leicht und ganz rein
Im Einklang sein
Traduction 
Allons danser et chanter, 
Élever soulever nos pas, 
Et tout léger et tout pur 
Être à l’unisson 

Te haré doblegar
somos universal
Con mi cuerpo aqui 
Tu me vas a escuchar 
Traduction 
Je vais te faire plier 
Nous sommes universels 
Avec mon corps ici 
Tu vas bien m’écouter ! 

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE 

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE 

Tous ensemble Tous ensemble Tous ensemble Tous ensemble ……….. 

NOUS VOULONS ÊTRE ENSEMBLE 
A CHANTER A DANSER 
Y’A UN MONDE A RÊVER 
QUI NOUS RESSEMBLE

Pour éviter tout risque de propagation du Covid-19 (à l'image du carnaval débridé de Marseille qui a rassemblé 6 500 personnes dont beaucoup non masquées), les organisateurs demandent à chacun de venir masqué.

"Ami.e.s d’ici et d’ailleurs
Spectatrices
Cinéphiles
Lecteurs
Sportives
Bénévoles
Passionnés
Rêveurs réalistes
Ceux qui aiment
et tous les autres …
Vous pour qui la Culture est essentielle,
rejoignez-nous samedi 27 mars à 14h
pour une marche colorée, collective et citoyenne.
Nous partirons à pied de la Maison pour tous de Chadrac
pour rejoindre la ville Préfecture du Puy en Velay.
Venez toutes et tous masqué.es « Ohé ! Ohé ! ».

Plus que jamais, nous avons besoin d’œuvres d’art,
Plus que jamais, nous avons besoin de retrouver du lien social, des espaces de pensée, d’échange.
La culture, dit-on, révèle la manière dont une société se pense …
Que penser d’une société sans culture ?
La culture est essentielle et fondamentale pour tisser des liens dans la société d’aujourd’hui, une nécessité pour le vivre ensemble et le partage des savoirs.
Depuis plus d’un an, les mesures prises par le gouvernement interdisent aux citoyens l’accès aux salles de théâtre, de concert, de cinéma, aux salles de sport, aux lieux d’activités et de pratique artistique, aux lieux de vie sociale tels que les cafés et les restaurants.
« Le printemps est inexorable » dit le poète, ce à quoi nous ajouterons « celui de 2021 sera social, culturel et solidaire » comme nos revendications :
* Abrogation de la réforme d’assurance chômage.
* Reprise de l’activité dans tous les secteurs de la culture, de l’évènementiel, de la restauration, de l’hôtellerie, du tourisme … dans tous les lieux et dans l’espace public avec la mise en place d’un soutien financier massif aux emplois et aux lieux de diffusion de l’art jusqu‘au retour à la normale afin d’assurer un accès à la culture au plus grand nombre.
* Prolongation de l’année dite « blanche » et son élargissement à tous les travailleurs précaires.
* Baisse immédiate du seuil d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrants, les intermittents en rupture de droits et les artistes auteurs.
* Garantie de tous les droits sociaux notamment congés maternité et maladie pour tous les salariés à l’emploi discontinu.
* Soutien aux caisses sociales spécifiques du spectacle – retraite, formation, médecine du travail, congés spectacles… dont l’existence est menacée par la baisse des cotisations
Nos revendications s’entendent uniques et globales.
En vertu de l’article 27 de la déclaration universelle des droits de l’homme : « toute personne a le droit de prendre part librement à la vie
culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent » - UNESCO - 1948"

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire