Le Puy : les Gilets jaunes s'invitent sur la RN88

sam 26/01/2019 - 19:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Ce samedi 26 janvier 2019, dans l'après-midi, l'acte XI du mouvement des Gilets jaunes aura été marqué au Puy-en-Velay, par une action coup de poing, bien loin de la place du Breuil où les manifestants ont pourtant l'habitude de se retrouver. Un peu après 14 heures, les Gilets jaunes dont certains avaient été vus le matin même à Langeac ; ont quitté le parking d'Aiguilhe, point de rendez-vous désormais traditionnel. Sur leur parcours, ils se sont bien entendu arrêtés devant la préfecture de la Haute-Loire, mais ils ont poursuivi leur chemin en direction de Brives-Charensac, avec un seul objectif en vue : s'inviter sur la RN 88. Et ils y sont parvenus, en remontant la bretelle de sortie du Puy-en-Velay. En quelques minutes, une petite marée jaune a coulé sur les deux voies de circulation. Certains avaient du mal à croire que l'opération puisse être aussi facile à réaliser. Les CRS étaient alors au coeur de toutes les conversations, tandis que les voitures étaient à l'arrêt sur la RN 88.

Les CRS n'ont pas tardé à faire leur apparition face à des Gilets jaunes hésitants. Faut-il partir ou rester ? L'avancée des hommes en tenue sombre a eu pour effet de guider les Gilets jaunes vers la sortie de la RN 88, dans le calme, pour rejoindre le rond-point de Tireboeuf. Et les CRS ont ainsi escorté les manifestants jusqu'au centre-ville du Puy. En fin de journée, la décision était prise de les "faire tourner en bourrique", le cortège s'est ainsi dirigé dans la vieille ville sans passer par la case préfecture où les forces de l'ordre les attendaient.
Stéphanie Marin

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire