Le Puy : la chasse aux excès de vitesse est ouverte

ven 27/02/2015 - 18:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Depuis quelques jours, le commissariat du Puy-en-Velay a reçu un nouveau véhicule doté d'un radar embarqué utilisable en mouvement. Cette voiture est capable de relever les excès de vitesse des autres véhicules (même ceux circulant sur la voie opposée) tout en roulant. Par souci de discrétion, le modèle de voiture ne sera pas divulgué. La gendarmerie s'était équipée du même type de véhicule en juin 2014. 

Pour plus de sécurité et plus de vie
" Le but n'est pas de piéger les automobilistes ", explique Denis Charroin, directeur adjoint de la sécurité publique du département. Piéger non, mais améliorer la sécurité sur le réseau routier, et en particulier dans la zone police, qui regroupe les communes du Puy-en-Velay, de Brives-Charensac, de Vals-près-le-Puy, de Chadrac et d'Espaly-Saint-Marcel. La ----Les contrôles devraient être plus fréquents sur les axes principaux d'entrée de ville comme la RN 88, le boulevard maréchal Joffre, la route de Coubon, l'avenue de Vals, la rue du 8 mai 1945...-----lutte contre la vitesse s'intensifie. " Plus de 40% des accidents mortels en Haute-Loire sont liés à la vitesse en 2014 ", justifie le directeur adjoint. D'après les estimations, la mise en place de radars depuis 2002 est à l'origine de 76% des 36 000 vies épargnées depuis cette même date.

Ni vu, ni connu
L'équipement peut, grâce à un système infrarouge, photographier en toute discrétion les véhicules en infraction. Le capteur de vitesse est situé à l'avant, sous la plaque d'immatriculation. Le flash infrarouge est fixé juste en-dessous et l'appareil photo est installé dans l'habitacle. Grâce à des tablettes, les personnels à bord ----Des chiffres en hausse
Le nombre d'accidents dans la zone police a tendance à baisser depuis plusieurs années. Malheureusement, en 2014, les chiffres ont légèrement augmenté avec 58 blessés en 2014 contre 45 l'année précédente et 42 accidents contre 36 en 2013. Pour ce qui est du nombre de morts, il est passé de un en 2013 à deux en 2014.-----peuvent visualiser les photos.

Cinq excès de vitesse par jour dans la zone police en 2014
Ce nouveau véhicule vient remplacer l'ancien équipé d'un radar embarqué. Pour des raisons de sécurité, deux à trois agents de police sont à bord du véhicule. Ce dernier devrait sortir quatre fois par jour. L'an passé, la voiture banalisée avec radar avait fait 700 sorties et relevé 1 957 excès de vitesse, soit cinq par jour. L'avantage du nouveau modèle, c'est que les agents de police peuvent surveiller les autres formes de délinquance en même temps qu'ils patrouillent. Plus discret, il est moins facilement identifiable et donc efficace plus longtemps.

La nouvelle arme de lutte contre la vitesse a pris la route dès ce samedi 28 février 2015.

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire