Le Puy foot face au Red Star vendredi soir (VIDÉO)

jeu 31/10/2019 - 13:36 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

C'est tout en bas du classement, à la 18ème place, que l'on retrouve le Puy foot 43 à l'aube de cette douzième journée de championnat de National 1.
Pas de quoi s'affoler non plus pour le promu qui après cinq défaites de rang a recommencé à prendre des points face à Béziers (0-0) ; une série valorisée apr deux victoires en coupe de France, certes face à des adversaires d'un rang inférierur au championnat de National 1, mais des victoires sans prendre le moindre but qui font le plus grand bien pour le moral des Vellaves.
Un adversaire de prestige
Club mythique de Paris, fondé en 1897 notamment par Jules Rimet, le club francilien oscille depuis plusieurs saisons entre la Ligue 2 et le National 1. De quoi lui conférer un statut professionel et une manne financière loin de celle du Puy foot, avec notamment les droits télé pour sa participation à la coupe de la Ligue.
Un club dont le palmarès fait état de quatre victoires en coupe de France et de deux championnats de division 2, mais surtout une victoire du champuionnant de France de D1 en 1941. Aujourd'hui en N1, après être justement descendu de Ligue 2 l'an dernier, le Red Star est sixème, à cinq points du leader.
La quinzième place, sésame pour se maintenir, n'est qu'à cinq points
Les Ponots, eux, regardent plus le bas du tableau mais les écarts sont encore assez réduits dans ce championnat, avec seulement 10 points entre le 18ème et le 8ème par exemple. Ce sont les quatre derniers qui seront condamnés à la relégation.
La quinzième place, sésame pour se maintenir, n'est qu'à cinq points malgré un début de saison difficile et une série de quelques victoires chamboulerait totalement ce classement. C'est l'objectif du Puy foot qui recevra ensuite le SC Toulon, également relégable.

----Et pour le 7e tour de la coupe de France, Le Puy foot se déplacera à Marseille le 16 ou 17 novembre. Pas pour y affronter l'OM mais pour défier l'Entente UGA Ardziv, club des Arméniens phocéens de National 3, soit deux divisions en-dessous des Ponots (lire notre article).-----Encore de nombreux absents
En terme d'effectif, "on a eu une semaine difficile avec l'alternance de terrains en herbe assez gras et de terrains synthétiques", explique le coach vellave Roland Vieira, qui recense "deux petites alertes en entorse".
Côté infirmerie, on a toujours l'absence de Maxime Fleury, "qui reviendra je pense la semaine prochaine", de Kévin Perrot, d'Ouseman Diaby d'Hilal Bouguerra, donc en tout "cinq-six absences préjudiciables mais on aura quand même un onze très compétitif", assure-t-il.
Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire