Le Puy-Foot : encore du retard à l’allumage

dim 20/08/2017 - 12:30 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:47

Le départ n’est pas aussi tranchant que lors de la saison dernière, pour le Puy-Foot, puisque le club vellave enregistre une nouvelle défaite à domicile (2-3). Les locaux ont en effet subi le réalisme d’Andrézieux qui a su aussi profiter d’un arbitrage quelque peu fébrile, notamment sur son troisième but.
Pourtant, les hommes de Roland Vieira ont pris le match par le bon bout et ont imprimé leur domination territoriale dès l’entame de match. Mais c’est sans compter sur une certain mélange de maladresse et de malchance car, sur la première opportunité des visiteurs, le portier ponot Chazottes repousse un premier tir et le ballon atterrit dans les pieds de Chapuis qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage vide (0-1, 20e).

Atermoiements arbitraux
Les Ponots reprennent alors leur domination, mais ne sont pas à l’abri des contres adverses, comme cette action qui se termine par une frappe de Spano allant heurter le poteau de Chazottes (30e). Idem côté Ponot juste avant la pause, avec ce tir de Dufau qui va s’écraser sur la barre transversale des visiteurs (44e).
Après la pause, les Vellaves sont encore cueillis à froid, puisque Spano s’en va tromper Chazottes (0-2, 46e) sur le ballon d’engagement !
Désormais, les visiteurs ont encore plus beau jeu de rester bien en bloc derrière, de procéder en contre et de surfer sur les atermoiements arbitraux. De son côté Roland Vieira procède à du coaching qui s’avère payant : Jegu entre en jeu et marque quelques instants plus tard sur un super tir lucarne opposée (1-2, 68e).

La zénitude de Sall
Les Ponots, compte-tenu de leur mainmise sur le jeu peuvent espérer recoller au score, mais c’est sans compter sur un adversaire tenace et quelque peu aidé par le faible niveau arbitral : les visiteurs récupèrent le ballon au milieu de terrain – avec au passage une grosse faute sur Psaume non sifflée – tout s’enchaîne très vite et Bourgeois, fraîchement entré en jeu, hérite d’un bon ballon puis, à la limite du hors-jeu, s’en va battre Chazottes (1-3, 75e).
Les Ponots ne se démontent pas, à l’image de Sall qui déploie des trésors de zénitude face à aux petites provocations de « bonne guerre » d’un adversaire qui sait qu’il mène un peu contre le cours du jeu. D’ailleurs, ils réduisent encore le score, sur un corner que la défense andrézienne a tout le mal du monde à dégager : Ichane vient défier le gardien visiteur et parvient à propulser le ballon de la tête dans la lucarne (2-3, 80e).
Mais malgré beaucoup d’intensité, les coéquipiers de Clément ne parviendront pas à au moins égaliser. Le Puy-Foot, avec toujours zéro point au compteur, se retrouve évidemment en queue de peloton, tandis qu’Andrézieux intègre le quatuor de tête.

Le mot du coach Roland Vieira :
« Le résultat de ce soir confirme que la saison sera difficile et laisse présager qu’Andrézieux jouera les premiers rôles dans ce championnat. Nous on devra bagarrer pour recoller et on n’a pas le droit à l’erreur car les erreurs se paient cash, on l’a vu ce soir.»

J.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire