Le Puy-Foot "change de statut" mais ne l'assume pas encore

sam 11/02/2017 - 21:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

Une semaine après leur première défaite de la saison à Annecy, les hommes de Roland Vieira, recevaient Raon-L’Etape (8e), devant près d’un millier de personnes venues les encourager.
Malheureusement, la machine n’est pas tout à fait repartie, puisque les Ponots ont été tenus en échec (0-0), par des Vosgiens recroquevillés et attentistes.

Une rencontre prise par le bon bout
Le Puy-Foot a maîtrisé la rencontre en long et en large, mais avec ce gros travers de ne pas concrétiser les opportunités de marquer et elles furent nombreuses. Le gardien adverse a évidemment joué son rôle de dernier rempart.
La rencontre a été prise par le bon bout, côté vellave, Sall et ses coéquipiers mettent la pression d’entrée de jeu sur leurs adversaires. La domination est totale, avec en point d’orgue ce corner que Douline a failli reprendre de la tête (15e), ce tir de Sall (25e) bien claqué par le gardien vosgien et cette énorme occasion de Psaume dont la frappe passe à côté (44e). Raon-L’Etape aura à peine montré le bout de son nez.

Crainte du hold-up en fin de match
Après la pause, la domination des protégés de Massot est encore plus criante et les Vosgiens ont vraiment chaud aux oreilles. Mais ils tiennent bon, parfois sur un exploit de leur gardien, comme lors de ce face-à-face gagné sur Patrao (54e) ou encore guère de temps après sur ce coup-franc de Psaume qu’il détournera sur sa barre (60e).
La maladresse des Ponots se chargera du reste, mais il y a aussi eu peut-être un volonté de contrôler trop forte, en prévention de toute mauvaise surprise, notamment le but du hold-up, pour Raon.
Les Ponots restent leader, avec 4 points d'avance sur Grenoble. Ils se rendront sur la pelouse de Saint-Louis-Neuweg, samedi 18 février (18 h).

Le Mot du coach Roland Vieira
"Si on considère la chose sur le plan froidement comptable, c’est vrai que l’on a perdu deux points ce soir. Mais ce match illustre parfaitement le fait qu’on a changé de statut, aujourd’hui.
Cette équipe est venue pour surtout ne pas perdre, recroquevillée, et nous avons eu la possession du ballon largement en notre faveur. Maintenant c’est à nous de savoir si on peut gagner ce genre de match et assumer justement ce nouveau statut. Mais je n’ai rien à reprocher aux joueurs qui ont tous été très déterminés."

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire