Le libertinage de Haute-Loire évoqué sur NRJ

jeu 04/05/2017 - 11:33 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

L’homme d’une quarantaine d’années a plaidé le malentendu devant le tribunal correctionnel du Puy, comme le rapporte le journal Le Progrès. Mais ses SMS à la jeune candidate étaient sans équivoque selon les juges.
Il est condamné à un mois de prison avec sursis et des dommages et intérêts.
Le parquet n’avait réclamé que 800 euros d’amende, dont la moitié avec sursis.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire