Le hip-hop fait son show au Puy

dim 12/05/2019 - 20:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Battles sur battles
Amar, Alex, Tismé, Mario... Ces adeptes du hip-hop se sont affrontés ce samedi 11 mai 2019 de 16h à 18h dans le battle Rien Ke L'Debout, une compétition qui consiste à danser façon hip-hop... debout. Entouré du public, aussi bien composés d'enfants comme d'adultes, les danseurs se sont donc élancés en enchaînant les six-steps, toprock, et autres. Que des mouvements du hip-hop « new style » inconnus du grand public mais que les pratiquants connaissent sur le bout des doigts. Les juges, eux, étaient installés sur un canapé gris au fond de la salle, les yeux rivés sur les danseurs afin de décider qui d'entre eux méritaient de rejoindre le carré final, qui a eu lieu dimanche. Entre deux battles de la compétition, Mario, 18 ans, confie son amour pour la danse : « ça fait 7 ans que je fais du hip-hop, c'est une passion, il y a un partage et une ambiance très spéciale qui s'en dégage, c'est super ». Au final, tout le monde a pu découvrir ce que cachait la culture hip-hop pendant ces deux jours à travers toutes les activités proposées.

----Lire aussi : Les autres enjeux de ce rassemblement
-----Sidney, toujours dans le coup
Le célèbre présentateur de l'émission H.I.P H.O.P, Sidney Duteil, était également présent à l'Atelier des Arts du Puy-en-Velay pour animer l’événement. Les « anciens » s'en souviennent avec émotions, chaque dimanche sur TF1, quand Sidney débarquait sur le plateau de la première émission au monde consacrée à la culture hip-hop. Le Puy avait donc l'honneur de le voir reprendre le micro, et mettre l'ambiance à l’événement. Ce à quoi il n'a pas dérogé. À grands coups de « j’entends personne ! » et de « faites plus de bruit ! », l'animateur a réussi à enflammer le public et motiver les danseurs à livrer leur plus grandes prestations.

Un essor de la culture hip-hop au Puy
Victor Moubteka, organisateur de l’événement et créateur de la Hip-hop Académie du Puy-en-Velay, où il y enseigne, espère que des événements comme celui-ci vont continuer à fleurir dans la ville pour contribuer à l'essor de ce style de danse. Aujourd’hui, son école de hip-hop compte environ 70 adhérents en Haute-Loire. Un événement comme celui-ci pourrait bien donner envie à quelques jeunes de fouler la piste de danse…

F.R.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire