Le foot, le foot, le foot, et la Saint-Valentin

jeu 15/02/2018 - 11:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

Ce mercredi 14 février 2018, c’était la Saint-Valentin. Une fête pas comme les autres pour tous les amoureux en couple et passionnés de foot ! Pas si sûr et pas si surprenant dans un contexte de Ligue des champions de voir le ballon rond favori sur le bouquet rond avec le Real Madrid qui s’est imposé face au PSG (3-1). Comme l’an dernier d’ailleurs, à la même date avec le PSG contre Barcelone laissant all alone, de côté, la dite « Valentine ». Zoomdici a interviewé des Altiligériens qui nous ont fait part de leur soirée de Saint-Valentin.

Le calendrier dominé par l’épreuve de la Saint-Valentin…
Et, pour comble cette surprise du calendrier – mais cela dépend pour qui ! - revient encore sur le tapis cette année comme nous le souligne, non sans humour, Jennifer qui a déjà connu la situation le 14 février 2017 : « Le foot rassemble les hommes et les éloigne de leur femme ; merci Neymar pour cette année et l’année dernière ! » Marion, elle, n’en a pas marre de voir Neymar et ses coéquipiers : « J’adore le football, mon mari aussi, mes enfants adorent y jouer alors, nous avons suivi le match sur grand écran, et c’était une super soirée de Saint-Valentin quand même ! » Anaïs et Damien, jeunes amoureux, nous disent : « La Saint-Valentin tombant un soir de Ligue, il n’y a pas eu de resto mais on a pris un repas-traiteur et, nous avons suivi le match à la télé et, nous nous sommes offerts de petits cadeaux ! » Une soirée qui, heureusement, aurait pu être à l’image de ce match amical disputé entre Claude et Éliane, couple sexagénaire ; monsieur nous confie : « J’étais scotché au match de foot devant ma télévision et ma femme l’était, elle, à son jeu de tarot sur l’ordinateur ! Elle m’a offert un casque pour regarder les Jeux Olympiques sans la déranger. Pas mal, non ?! Mais moi, je ne lui ai rien offert, car je n’ai pas d’idée… » Sébastien, lui, a trouvé une idée de cadeau pour Séverine, la mère de ses deux enfants qui, nous livre non pas ses fleurs pourpres mais ses impressions : « Foot ou pas, j’ai eu un joli bouquet de fleurs, comme chaque année depuis notre rencontre ! » Comme on peut le remarquer avec Séverine, les fleurs coupées, - le cadeau par excellence pour la Saint-Valentin - le chocolat, le parfum sont toujours très en vogue depuis la Rome Antique : but marqué par le romantique Sébastien !

Cartons jaunes, rouges et cartes blanches...
Sylvie et Ahmed, amoureux depuis des décennies, et mariés depuis presque dix ans : « Mon mari m’a proposé de dîner en ville ce 14 février, mais j’ai pensé que nous serions bien mieux à la maison. Là, il m’a dit enthousiaste qu’il pourrait alors regarder le foot à la télé ! Mais, je suis contente de lui faire plaisir. » Ahmed déclare amusé face à ce match… à domicile : « Et puis, elle sait que je vais me rattraper, dans quelques jours, pour son anniversaire ! » Les deux tourtereaux Benjamin et Amandine, quant à eux, n’ont pas recherché d’alternative : « Nous nous sommes dits de privilégier la soirée, tous les deux, autour d’un bon repas au resto. J’aime pourtant bien le foot ! » Si Benjamin s’est limité de bon cœur pour sa « chérie » et a planifié tous les détails de l’événement, cet esprit d’équipe ne s’est pas retrouvé chez Maxime qui, pénalty, est allé voir le match « entre potes, dans un bar, pour l’ambiance » sans y amener Hélène, sa copine depuis huit mois qui, a été mise hors-jeu malgré elle. Quelqu’un qui ne connaît pas les mises en touche, c’est Julie, deux Saint-Valentin au compteur avec Antoine, la jeune femme nous explique : « C’est moi la fan de foot et lui de moto ! Eh oui, j’ai regardé le match en nuisette achetée spécialement pour l’occasion ! Bon … La suite on ne la dira pas... » Oh, vous savez, on ne vous en demandait pas tant !

Zoomdici a sifflé la fin du match entre Valentins et Valentines
Allez, déclarons la Saint-Valentin 2018 classée sur les scores « de l’amour, de l’amour, de l’amour, de l’amour » chante Christian à sa femme Simone, en imitant Johnny. Encore qu’il faille vous faire à l’idée que la prochaine fête des amoureux peut être, éventuellement, de retour un soir de match de football ; ce ne serait pas de bol, n’est-ce pas Valentins et Valentines non-supporters ? ! Car ne dit-on pas jamais deux sans trois ? Ou plutôt, jamais deux sans… toi ? Cupidon vous souhaite le meilleur !

R.G.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire