Le COP Rugby n’a pas déçu face à Couches

dim 29/10/2017 - 19:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Les rugbymen vellaves ont bien relevé la tête, ce dimanche 29 octobre à Lafayette, en réception des Bourguignons de Couches. Après la défaite à Villars-les-Dombes (22-12), la semaine dernière, ils rectifient le tir face au quatrième du classement, avant la rencontre, et l’emportent (29-3 ; mi-temps : 10-3), avec le point du bonus offensif à la clé. Dans le plan de chasse idéal des hommes de Jean-Sébastien Bignat, le match dans l’Ain aurait dû être victorieux et la question ne se posait même pas quant à l’issue du rendez-vous de ce dimanche.

Le COP s’appuie sur la puissance des avants
Mission accomplie, car le COP a livré un match sérieux en défense, faisant parler la puissance, mais aussi la vitesse, sur les phases de possession et offensive.
Les espaces apparaissent dès l’entame de match, ce qui permet d’aller chercher des points de fixation très haut dans le camp adverse et de laisser s’exprimer le rouleau compresseur du pack pour un essai collectif (5-0, 16e).
Dans ce type d’attaque, l’arbitre ne peut pas avoir des yeux partout, et encore moins sur la ligne d’en-but. Dommage, car il ne détecte pas le nouvel essai tout à fait valable des Ponots (38e). L’officiel se rattrapera quelques minutes plus tard en validant les cinq points pour une nouvelle réalisation du pack (10-3, 41e).
Après la pause, les Ponots vont davantage bouger cette équipe de Couches, s’appuyant encore et toujours sur la puissance de leurs avants.

Le point du bonus offensif avant Saint-Claude
Avec en plus cette variante de voir un joueur jaillir du mol pénétrant, en la personne de Roméas, qui inscrit le troisième essai de son équipe (15-3, 42e).
Autre solution : lancer un joueur qui a des cannes, comme Glastre qui prend les Bourguignons de vitesse et part marquer après une course d’une trentaine de mètres (22-3, 52e).
Toujours en s’appuyant sur un pack qui a souvent croisé dans les parages de la ligne d’essai, Gastin donnera le coup de grâce à l’adversaire (29-3, 74e), synonyme du bonus offensif.
La prochaine journée, dimanche 5 novembre, les Ponots (désormais 5ème) se déplacent chez le 3ème, Saint-Claude (Jura). Ils sont donc prévenus qu’il ne faudra pas s’arrêter aux images d’Épinal et s’attendre à un partie de plaisir…

Le mot du coach Jean-Sébastien Bignat
« Ça n’a pas été forcément simple, c’était quand même une équipe bien accrocheuse. Au milieu, il y a un joueur qui n’a pas eu la dimension qu’il aurait pu avoir, petit tacle glissé de la part du coach…, je tiens à féliciter les joueurs par rapport au calme qu’on a eu, la patience qu’on a eue pour s’adapter à l’arbitrage, ce qui est rare d’habitude.»

J.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire