'''L'avenir en vert du département est entre les mains de chaque Altiligérien'''

ven 08/05/2020 - 20:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:04

Nicolas De Maistre a commencé par souligner que les trois prochaines semaines constitueront une phase de sas et non un retour à la normale « comme cela est perçu par de nombreuses personnes » ; il entend écarter toute incompréhension sur le sujet.
A partir du 2 juin, le représentant de l’État espère pouvoir envisager des mesures de déconfinement supplémentaires. Pour ce qui est de la saison estivale, dans le secteur du tourisme, il émet des réserves sur juillet. Peut-être août, mais cela reste à voir : « Nous avons eu la confirmation officielle du Gouvernement, ce jeudi, que le virus était maîtrisé mais il peut encore nous échapper. »

"Ce n’est que collectivement qu’on se sortira de ce problème"
Ce classement en vert c’est, pour lui, un succès collectif car « ce n’est que collectivement qu’on se sortira de ce problème ». Le préfet en profite pour remercier les soignants, « quel que soit leur statut et leur participation ». Un hommage appuyé est dédié à l’hôpital Emile Roux du Puy-en-Velay qui a distribué du matériel de protection aux EHPAD, ce qui explique que la situation se soit « mieux passée que dans d’autres départements ». En effet, la Haute-Loire n’a connu aucun décès en EHPAD. Les 12 survenus jusqu’ici ont eu lieu à l’hôpital. Nicolas de Maistre met d'ailleurs en exergue les efforts du Conseil départemental, notamment pour rompre l’isolement des résidents des EHPAD.
Il remercie toutes les entreprises qui, dès les premiers instants, ont spontanément donné un coup de main afin de produire localement des masques, du gel hydroalcoolique, ou encore des surblouses : « Cela nous a beaucoup aidé à maîtriser les choses ». 
Le préfet salue les associations de maires pour leurs commandes de masques chirurgicaux car « dans la grande distribution, les stocks de masques sont vite à sec ».
Il remercie les collectivités locales comme le Conseil régional d’Auvergne Rhône-Alpes qui fournit des masques dans les transports scolaires, assurant aussi, ce mercredi matin, qu’aucun enfant ne sera laissé au bord du chemin. Quant au Conseil départemental, encore ce jeudi, il a effectué un envoi de masques à destination des communes via les sapeurs-pompiers.
Le représentant de l’État salue également les administrations qui, soumises aux contraintes du confinement, ont répondu présent collectivement.

Un retour au confinement n'est pas exclu
D’ici le 11 mai, quand l’autorisation redeviendra la règle et l’interdiction l’exception, Nicolas De Maistre prévient que des contrôles routiers des attestations de déplacement seront encore opérés ce week-end. « Jusqu’ici, ça s’est bien passé ; les verbalisations ont été stables, nous n’avons pas eu de courbe exponentielle ». Mais si la première phase de déconfinement fait passer les voyants au rouge, il n’exclue pas un retour au confinement.

A l’instar d’Edouard Philippe, ce jeudi, qui a laissé la parole à ses ministres dans leurs domaines respectifs, le préfet a passé la main.

David Ravel, délégué départemental pour l’Agence régionale de santé (ARS) en Haute-Loire, a fait le point sur le plan sanitaire.

> Lire : La Haute-Loire a une capacité de 700 tests par jour

Ensuite, la directrice des finances publiques de la Haute-Loire a abordé l’activité économique. Suivie de la responsable départementale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), Virginie Maille.

> Lire : Près de 31 000 salariés au chômage partiel en Haute-Loire

La directrice académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) de Haute-Loire, Marie-Hélène Aubry, a exposé les modalités de reprise dans les établissements scolaires.

> Lire : ''Les élèves ne reprendront pas les cours là où ils les ont laissés''

Le préfet a conclu que l'avenir en vert du département était « entre les mains de chaque Altiligérien ».

Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire