Laurent Wauquiez tire la sonnette d'alarme

ven 06/11/2020 - 20:23 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:08

C’est avec un ton grave et extrêmement soucieux que le président de la Région AuRA est apparu pour présenter la réalité de la situation de la Haute-Loire face au Covid en ce début novembre. Il souhaite lancer un appel solennel à tous les habitants de la Haute-Loire “la situation est grave, ça n'a rien à voir avec celle du premier confinement; il faut prendre cette situation très au sérieux. Aujourd'hui ce sont plus de 2500 personnes qui sont touchées en Haute-Loire dont 1010 en EHPAD. Sur les 55 maisons de retraite du 43, 45 ont au moins une personne atteinte par la maladie . Le taux d’incidence en Haute-Loire est supérieur à 1000, ce qui la place dans le trio de tête avec la Savoie et la Loire. Seule petite raison d'espérer, ce taux d'incidence semble marquer un plateau mais tous les autres indicateurs sont au rouge.
“On a trop tendance à croire ici qu'on est protégé, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui” 
Il poursuit “Pour mesurer la différence entre le mois de mai et aujourd'hui, on a eu à l'hôpital Émile Roux au plus fort de la crise 25 cas de covid, aujourd'hui on est à 115 c'est-à-dire 5 fois plus. Nous étions à 50 il y a seulement 10 jours. Dans notre hôpital, qui a été cité en exemple par le ministre de la santé,  18 lits de réanimation sur 19 sont occupés. Il  faut donc être “hyper responsable”  et mettre l’accent sur tout ce que chacun peut faire au quotidien, renforcer les gestes barrières et limiter au maximum les interactions sociales, protéger nos anciens".
Mesures d’urgence prises à l’hôpital et transferts de  patients
À l'hôpital Émile Roux, le taux de remplissage hors réanimation, est proche de son maximum. La décision vient d’être actée d'acheter 4 lits de réanimation pour porter leur nombre à 23. Les déprogrammations ont permis de porter le total de lits Covid (hors réa) à 130. On fait des transferts de patients vers d’autres hôpitaux de la région. “Aujourd'hui par exemple un patient stabilisé a été transféré vers Clermont Ferrand, la solidarité de la région doit jouer à fond et on travaille aussi ensemble avec les établissements privés" explique Laurent Wauquiez
Développement d'oxymètres sur le territoire à destination des professionnels de santé
"Nous souhaitons devenir pilote dans le développement des oxymètres" poursuit Laurent Wauquiez “ces appareils servent à mesurer le taux de saturation dans le sang. Cela doit permettre  de suivre et de surveiller des patients à domicile et de réserver les arrivées vers les services d’urgence aux cas graves". Aujourd'hui 140 oxymètres  vont ou seront disponibles sur l’ensemble du territoire de la Haute-Loire.
La région financera ces matériels et remboursera les infirmières libérales qui s’en équiperont .
Appel à des renforts de l’IFSI avec une indemnisation garantie par la région

"La région veut être référente sur la fourniture de matériel et ce, même si ce n’est pas son rôle, Elle s’assurera qu’il n’y aura pas de rupture dans les besoins et viendra se substituer s'il y a carences de l'Etat ou des groupements d'achats". En soutien aux Ehpad, c'est surtout un appel à tous les personnels disponibles pour aider dans les services hospitaliers, mais surtout dans les maisons de retraite. De fait, les élèves infirmier(e)s vont être appelé(e)s, leur formation sera suspendue et ils/elles seront indemnisées, "je m'y engage" précise Laurent Wauquiez. Cela pourrait représenter une petite quarantaine de personnels supplémentaires. En face, il y a 55 Ehpad en Haute-Loire En outre, les personnels soignants qui seraient inscrits sur le site de Pôle Emploi seront invités à s’engager aussi dans cet effort de mobiisation.
Au delà de ces interventions d'urgence sanitaire, Laurent Wauquiez a tenu à revenir sur des mesures déjà annoncées dans les semaines passées en faveur de la préservation de la santé des populations plus jeunes et spécialement celle des lycéens. C'est là, l'occasion de jeter une pierre dans le jardin du gouvernement et en particulier dans celui du ministre de l'Education. "Les lycéens ne sont pas protégés et il y a un risque très fort de voir se developper des clusters, à les voir entasser dans les classes mais surtout au moment des repas
Les lycées dotés de purificateurs d’air dès la semaine prochaine

Les consignes du ministère ne sont pas claires. Nous avons décidé d’agir pour protéger les lycéens. Dès la semaine prochaine, je serais en Haute-Loire pour superviser l’installation de purificateurs d’air à commencer dans les selfs et les cantines de lycée. D’autres pays sont convaincus de l'efficacité de ces purificateurs. Nous n'allons pas attendre les études et en installer dès aujourd’hui. L’entreprise qui les fabrique est une entreprise cantalienne

----La présence du 1er Ministre à St Etienne samedi 7 Novembre démontre bien le sérieux de la situation dans nos départements. Ce sera une visite sans la présence de L. Wauquiez qui déplore un rendez-vous incompatible avec son agenda et un délai de prévenance trop court.-----En résumé 

  • Un constat de danger impérieux, un message de solidarité et de responsabilité des habitants de la Haute-Loire pour aider l’hôpital à passer une vague qui touche particulièrement le département.
  • Une mobilisation la plus large possible des personnels de santé et une aide de la région estimée à plus de 500 000 Euros pour le médical.
  • Les 15 jours prochains seront décisifs pour savoir si les hôpitaux de Haute-Loire pourront contenir cette vague qui n'a rien de commun avec la situation vécue par le département au printemps.
  • Cette fois-ci, la population de Haute-Loire est en première ligne de l'épidémie de Covid-19.


Des aides aux entreprises aussi
A cette aide financière et logistique de la région vers les professionnels médicaux,  Laurent Wauquiez tient à  rappeler qu’il existe des aides directes aux entreprises (1500 euros pour les entreprises qui souhaitent se développer dans le commerce en ligne et jusqu’à 5000 euros pour les restaurants qui s’équipent dans la vente à emporter).  Il faut s’adresser à l’antenne ponote de la Région AuRA située place de la mairie au Puy (5, Rue Chaussade). T.C.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire