Laurent Wauquiez quitte la présidence des Républicains: les réactions

dim 02/06/2019 - 23:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Cette annonce intervient une semaine après les élections européennes lors desquelles la liste des Républicains emmenée par François-Xavier Bellamy a obtenu un score inférieur à 10% soit 8,48%.

"Ces élections, c'est un échec. C'est pas facile, mais il faut le reconnaître avec humilité, c'est un échec", a-t-il déclaré devant les caméras du JT de 20 heures de TF1. Et de poursuivre : "Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires, c'est comme ça et il faut que je prenne mes responsabilités. Ma décision ce soir, c'est une décision qui est mûrement réfléchie. J'ai décidé de prendre du recul."

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes avait été élu président du parti Les Républicains dès le premier tour avec 74,64% des voix, le dimanche 10 décembre 2017. Sur les réseaux sociaux, il avait alors confirmé sa ligne directrice : "C’est une droite renouvelée qui se lève aujourd’hui, une droite qui assume ses valeurs, une droite sereine qui ne se cachera plus dans les petits renoncements. Elle sera franche, elle sera déterminée, elle sera droite.

Que va-t-il faire maintenant ? 
Le président de Région compte désormais se consacrer aux "habitants qui lui ont fait confiance". Il a cité Le Puy-en-Velay dans sa réponse au 20h.
Rappelons qu’au Puy, la liste Les Républicains est arrivée en tête avec 22 % des voix. Au plan départemental, elle est 2ème avec près de 20 %.


S. M.

Réaction de la Fédération de la Loire des Républicains:
"Ce soir, Laurent Wauquiez a pris ses responsabilités avec émotion, courage et sens des responsabilités. Nous avons reconnu l’homme digne que nous connaissons si bien dans la Loire, l’ami engagé qui n’élude jamais un problème et décide toujours en s’appuyant sur ses fortes convictions ! Nous n’oublions pas tout ce qu’il apporte à notre Département, en tant que Président de notre Région, les nombreux investissements et les grandes réalisations qu’il rend possibles grâce à son excellente gestion d’Auvergne-Rhône-Alpes. Nous le remercions de sa présence auprès de chacun de nos militants et sommes très émus de sa décision de ce jour ! Les Républicains de la Loire prendront toute leur part à la reconstruction de la famille Républicaine. Nous serons très vigilants pour que toutes les sensibilités s’expriment et participent à un large rassemblement de la droite et centre !"

Dino Cinieri (LR), député de la 4e Circonscription de la Loire et conseiller régional d’Auvergne-Rhône-Alpes :
"Hier soir, notre leader Laurent Wauquiez a eu le courage et la bravoure de démissionner de sa fonction de Président de notre famille politique les Républicains. Je salue cette décision, une décision digne méritant le respect et l’estime de toutes celles et ceux qui participent à la vie de notre parti. Comme Laurent l’a énoncé sur le journal du 20h de TF1 : "Les victoires sont collectives, les défaites sont solitaires !". Malgré son départ, il reste et restera un homme politique incontournable de la Droite française. Il peut compter sur mon soutien et ma fidélité, ainsi que celui de notre famille politique ligérienne !"

Réaction des Jeunes Républicains Loire:
"Au-delà de cette défaite, ce qui interpelle le plus est cette incapacité de la majorité présidentielle à être "le rempart", comme ils aiment le crier dans les médias, face à une extrême-droite profitant de la vague populiste européenne qui ne cesse de s’accroître au fil des années et qui ne prédit, hélas, rien de bon pour l’avenir de notre société. Malgré les alliances impensables (du communiste Robert Hue à l’écologiste-révolutionnaire Daniel Cohn-Bendit, en passant par le défenseur de la nature Pascal Canfin au lobbyiste du glyphosate Jérémy Décercle), malgré les soutiens improbables (comme celui de la défunte et grande Dame de notre pays Simone Veil, dont le fils affirme "qu’elle aurait rejoint la liste Renaissance") et malgré l’investissement personnel du Chef de l’État (premier Président de la Vème République à se mettre au niveau et non au-dessus des partis, en étant pas « le Président de tous les français »). "Le nouveau monde" n’aura pas réussi à sortir premier de cette course du "moi ou le chaos" qu’il a jugé bon d’instaurer et d’imposer pour son propre intérêt. Pour autant, notre parti les Républicains n’aura pas réussi à créer la surprise face au populisme et au libéral extrême et n’aura pas su montrer qu’il y avait bien d’autres choix que ces deux alternatives imposées aux françaises et français. Une remise à plat, une confrontation de nos idées et une grande réunion de la famille de la Droite et du Centre proposée à la fois par Laurent Wauquiez et le Président du Sénat Gérard Larcher sont ici, des propositions indispensables pour une re-fondation complète de notre parti. Dans la Loire, les Jeunes Républicains Loire continueront à être sur le terrain et à être force de propositions notamment lors des prochaines échéances électorales que sont les municipales de mars 2020. Pour finir, nous invitons l’ensemble des jeunes de la Droite et du Centre à rester mobilisé, sur le terrain des idées et des convictions, nous les invitons à rester unis et soudés pour la suite des événements qui nous attendent ; ainsi nous proposerons, très prochainement, une réunion de l’ensemble des forces ligériennes de la Droite et du Centre qui ont permis la victoire, entre 2014 et 2017, de nos élus sur le Département, la Région et le National."

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire