L'acte 28 national des Gilets jaunes au Puy annulé

mar 28/05/2019 - 12:32 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Le mot d'ordre d'annulation sera-t-il suivi par tous ? En tout cas plusieurs arrêtés préfectoraux vont être signés dans la journée ce mardi 28 mai 2019. Précautions prises pour la manifestation nationale de Gilets jaunes qui était prévue au Puy-en-Velay ce samedi 1er juin 2019, avant d'être annulée.
Les arrêtés porteront notamment sur la possession et le transport d’explosifs, l’interdiction de l’alcool sur la voie publique (mais les bars et restaurants pourront en servir) et puis il y aura interdiction de manifester en centre-ville. Cet arrêté, pris pour la première fois au Puy-en-Velay, découle de la loi anti-casseur adopté au Parlement au mois de mars dernier.

Les commerçants ne sont pas incités à se barricader, comme le 9 mars dernier, pour la manifestation régionale. Ce lundi soir, en mairie, une centaine d’entre eux ont assisté à une réunion en mairie du Puy. Ils ont appris que l’acte 28 national pourrait être déplacé à Clermont-Ferrand. C’est en tout cas ce qui ressort des réseaux sociaux d’après les autorités. Car les Gilets jaunes n’avaient pas prévu que la Foire-Expo du Puy se tiendrait en même temps quand ils ont fixé la date, une date symbolique pour marquer les six mois de l’assaut et l’incendie de la préfecture le 1er décembre 2018. D’autant qu’avec la place du Breuil occupée par les stands, il n’y a pas suffisamment d’espace disponible pour un rassemblement devant la préfecture.

Le maire du Puy, Michel Chapuis, résume la réunion avec les commerçants :

Les autorités se disent prêtes à encadrer un cortège qu’elles imaginent peu fourni, évoquant l’essoufflement du mouvement. La Foire-Expo aura donc bien lieu, tout comme le marché du samedi matin et l’opération « La ferme s’invite en ville » des Jeunes Agriculteurs samedi.

Les commerçants, eux, se réjouissent que tout soit maintenu. Pour Laurence Cottier, ex-vice-présidente de l’Office de commerce et d’artisanat de l’agglomération du Puy, il s’agit de faire passer le message « On est là ». Car depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, elle constate que les clients ont pris l’habitude de fuir le centre-ville les samedis.

S.Ma. et A.W.

Voici le communiqué de presse des Gilets jaunes de Haute-Loire ce mardi 28 mai 2019 en fin de matinée :

----Aucune garde à vue de Gilets jaunes n'est en cours cette semaine en Haute-Loire, nous confirme le procureur de la République du Puy, Nicolas Rigot-Muller ce mardi matin.
Depuis le début du mouvement, le commissariat du Puy en totalise une soixantaine.-----"Le contexte de la foire au Puy-en-Velay qui se déroulera le 1er juin donne lieu à de nombreuses pressions de la part des autorités sur notre mouvement défendant l’égalité pour la justice, sociale, fiscale et climatique.
La coordination des Gilets Jaunes de Haute-Loire décide donc d'annuler la manifestation nationale prévue le 1er juin au Puy-en-Velay.
La date du 1er juin a été décidée et votée sans savoir que cette foire aurait lieu à la même date.
En effet, cela ne nous permet pas d'organiser un tel évènement en assurant la sécurité de tous les manifestants.
La présence policière, nous menace-t-on, sera très importante ce jour-là, et mettrait autant les manifestants que les visiteurs de la foire dans une situation à risque. Risques que nous ne voulons faire courir à personne.
Chose dont nous aurions aimé parlé si le préfet avait accepté de nous rencontrer comme nous l'avions demandé.
Nous avons tous le souvenir de la régionale du 9 mars, où il a été démontré que nous oeuvrions pour la sécurité de tous. Il en aurait été de même pour cette nationale.
Mais ces dernières semaines, notre mouvement a subi une large vague de répression destinée à nous museler, nous empêchant d'assurer cette "sécurité" et le bon déroulement de cette manifestation. Dans ce contexte, nous avons donc décidé d'annuler cette manifestation. L’heure est grave, la liberté d’opinion et de manifester sont aujourd’hui bafoués en France.
A ce jour, en vue de la manifestation nationale du 1er juin prévue au Puy, les Gilets Jaunes de la coordination du département subissent des fortes pressions. Certains d’entre nous ont la visite de la BAC ou de la gendarmerie à leur domicile sans aucun mandat les y autorisant. Lors de ces visites, des techniques d’intimidation de voyou sont employées.
Notre sens civique et des responsabilités nous pousse à cette annulation, mais ne vous y trompez pas, le mouvement des gilets jaunes de la Haute-Loire reste bien vivant et decidé. Nous ne lâcherons rien
Après 6 mois de luttes, le combat n’est pas terminé. 26 milliardaires ont autant d'argent que la moitié de l'humanité mais à ce combat s’est ajouté le combat pour la liberté de l’exprimer haut et fort sans y risquer sa vie ! "

> Le préfet a-t-il refusé de dialoguer ?
Concernant le refus de la préfecture de recevoir les Gilets jaunes, le directeur de cabinet du préfet, Franck Christophe, assure qu'aucun courrier n'a été reçu demandant un entretien. Lors de la journée d'action nationale pour la défense de la fonction publique, le 9 mai dernier, l'intersyndicale a été reçue. Des représentants des Gilets jaunes ont demandé à faire partie de la délégation. Mais "comme les Gilets jaunes ne faisaient pas partie de l'intersyndicale sur cette action, dont ils n'avaient pas signé le tract, nous ne les avons pas acceptés", relate Franck Christophe.

> Besoin d'un "mandat" ?
Si dans des pays comme les Etats-Unis ou le Canada, l’acte de perquisitionner est obligatoirement associé à un mandat de perquisition, cela n’est pas le cas en France. La notion de mandat de perquisition n’existe pas en France, où seule une information judiciaire requière obligatoirement de la police ou de la gendarmerie une autorisation du juge pour perquisitionner.

Aucune pression exercée sur quiconque, aussi nous dénonçons les propos diffamatoires contenus dans ce communiqué. Les policiers seront présents samedi à #LePuyEnVelay pour exercer leurs missions dans le respect absolu des libertés individuelles et publiques. https://t.co/UPTBa8BIEo

— Police nationale 43 (@PoliceNat43) 28 mai 2019

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire