Tous

Yssingeaux

La Ste-barbe : l'occasion de dire '''merci''' à tous les pompiers

lun 05/12/2016 - 17:17 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Ce vendredi 3 décembre 2016, les sapeurs-pompiers du centre de secours de la cité des coqs se sont réunis pour fêter la Sainte-Barbe, sainte patronne des soldats du feu. Avant la remise des diplômes, grades et médailles, le capitaine Philippe Galtier, chef de la caserne, a dressé un bilan de l'année 2016.

Plusieurs départs et arrivées cette année
L'effectif des 56 sapeurs-pompiers d'Yssingeaux a connu cette année plusieurs changements. On compte dans les rangs six nouveaux arrivants (trois capitaines chefs et trois sapeurs), tandis que deux personnes quittent la caserne cette année. Le capitaine Philippe Galtier, arrivé depuis six mois à Yssingeaux, décrit un personnel motivé, compétent et investi. Il souligne le dévouement des bénévoles au service de la population. Les volontaires ont d'ailleurs suivi, en 2016, 700 heures de formation qui ont abouti pour certains à l'obtention de divers diplômes, comme celui de conducteur tout terrain ou encore de nageur sauveteur.

L'année marquée par la hausse du nombre d'interventions de secours à personne
Les sapeurs-pompiers yssingelais ont été amenés, en 2016, à intervenir sur 858 sorties de secours, dont plus de 700 liées au secours à personne. Une forte augmentation par rapport à l'année 2015, qui nécessite la disponibilité de nombreux pompiers volontaires formés. Cette hausse, remarquée également au niveau départemental par le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) de la Haute-Loire, nécessite pour 2017 une réflexion en lien avec les autres acteurs du service à personne. Et quand il s’agit de « bobologie », le temps consacré sera dorénavant réduit au minimum.
Les incendies représentent pour leur part dix interventions pour les pompiers yssingelais, et au niveau départemental, ils sont en baisse de 14 % par rapport à l'année précédente.

En 2017, la radio passe au numérique
Le SDIS43, avec un budget de fonctionnement de 17 millions d'euros, a investi cette année dans trois véhicules de services aux victimes et deux 4x4. Pour l'année 2017, la priorité sera donnée à l'investissement au niveau des équipements, avec notamment le passage au numérique du système radio avec la mise à niveau du réseau Antarès (système de transmission numérique) qui va permettre la transmission des informations et la géolocalisation des moyens.

Des pompiers en gilets pare-balles
Les équipements de protection balistique seront mis à disposition des pompiers d'ici les prochains mois. Six à dix casques et gilets pare-balles seront acquis par le SDIS43 et le personnel sera formé à intervenir en cas d’attentat en cours.

Diplômes, grades et médailles
C'est sous les applaudissements de l'assemblée et des familles des soldats du feu que les lauréats ont été récompensés pour leurs efforts lors de la cérémonie de remise des diplômes, des grades et des médailles. Le maire Bernard Gallot, ainsi que la sous-préfète Christine Hacques, ont remis les récompenses aux nombreux lauréats. Bernard Gallot a d'ailleurs profité de l'occasion pour saluer les jeunes sapeurs-pompiers, une « belle école de la vie », ainsi que les anciens sapeurs-pompiers et les familles. Avec treize remises de diplômes, sept remises de grades, trois médailles vermeille et trois médailles d'or, la persévérance et la fidélité des volontaires ont été mises à l'honneur. Parmi les soldats du feu décorés, Franck Chevalier est fier d'avoir obtenu sa médaille d'or : « Je suis engagé depuis 30 ans à la caserne et je suis resté actif », dit-il avec le sourire.

M.P.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire