La liste "Pour une Haute Loire ecologique et sociale" pour Le Puy 3

jeu 12/03/2015 - 15:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

La liste du Front de Gauche sur le canton Le Puy en Velay 3 (Blavozy – Brives Charensac – Le Puy-en-Velay – Saint-Germain-Laprade) emmenée par Yves Prat, Solange Reymond-Arsac (titulaires), Dominique Trioulaire et Pascale Bonhomme (suppléants) sera présente les :

  • mardi 17 mars à 18h30, Centre Roger Fourneyron au Puy-en-Velay,
  • jeudi 19 mars à 20h30, Centre culturel de Saint-Germain-Laprade,
  • vendredi 20 mars à 18h30, mairie de Brives Charensac.

" Dans le cadre d'une situation politique générale difficile à vivre pour les habitantes et les habitants de nos territoires, nous proposons d'incarner une alternative sociale, écologique et démocratique.

Pour ce faire, nous combattons la politique d'austérité voulue par la droite, l'extrême droite et le gouvernement actuel répondant docilement aux injonctions de la Commission Européenne. Nous appelons à une vision solidaire de la Haute Loire pour conforter le bien vivre ensemble.

Par ailleurs, pour réduire les méfaits de la réforme territoriale de la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRE), nous nous engageons à développer une véritable proximité entre les élus que nous sommes et les citoyennes et citoyens de nos cantons.
En effet, le cas du Département est emblématique ; il est au cœur du modèle social dont on se plaît régulièrement à célébrer l'utilité, et que nous défendons! Il joue un rôle social important dans le domaine de l'enfance et de la famille, mais c'est aussi l'accompagnement social et l'insertion, la prévention et la compensation de la dépendance. Il est aussi responsable de l'accompagnement des personnes handicapées, sans oublier l'éducation et la culture, la voirie, la qualité de notre environnement et le développement économique.

Aussi, le maintien des services publics, le développement de l'activité, créateur de richesses et d'emplois non délocalisables (notamment dans le champ de l'Economie Sociale et Solidaire) ne peut que reposer sur la solidarité des collectivités, des acteurs associatifs et économiques, des habitantes et des habitants. La compétition entre territoires, voulue par l'organisation actuelle, ne nous mènera qu'à notre perte au profit du « Grand Lyon », si nous laissons faire.
Ni résignés, ni soumis, nous nous adressons particulièrement aux abstentionnistes, déçus et parfois révoltés, pour qu'ils s'expriment, par un vote clair, pour une véritable alternative à cette orientation libérale portée par notre gouvernement, portée par la droite et portée par l'extrême droite.

Au total, le vote des 22 et 29 mars peut porter une nouvelle fois l'exigence de rupture avec les politiques d'austérité qui étranglent les Départements et la société toute entière.
La seule alternative viendra d'un vote en faveur des listes du Front de Gauche. "

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire