La Haute-Loire invitée à entrer dans la danse dès ce jeudi

jeu 12/05/2016 - 12:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Depuis six ans, le nombre  de scènes ne cesse d’augmenter (5 en 2011, 9 en 2012, 10 en 2013, 14 en 2014, 17 en 2015, 17 en 2016). En effet, sous l’impulsion d’Haute-Loire Musiques Danses, ce temps fort existe par la volonté d’acteurs culturels du département pour faire découvrir les richesses de la création chorégraphique actuelle avec une ampleur départementale.
De plus, chaque comité de programmations des villes ayant sa propre sensibilité, les propositions sont donc très variées et prennent ainsi en compte l’hétérogénéité de ce public. Les restitutions sur scène du travail réalisé par les chorégraphes dans les écoles du département sont proposées dans ce cadre, permettent ainsi de valoriser en première partie d’un spectacle professionnel le travail des enfants et de les inciter (ainsi que leur famille) à découvrir la danse contemporaine.

550 enfants impliqués dans une trentaine de classes
Les plus jeunes spectateurs auront la possibilité de se questionner et de rire grâce à des spectacles qui leur seront spécialement dédiés. Cinq cent d’entre eux, guidés par leurs enseignants dans le cadre du projet Danse à l’école, ont eu l’opportunité d’être accompagnés par des danseurs dans leur propre processus d’exploration chorégraphique.
Ils partageront alors avec leurs familles et les autres spectateurs cette expérience, inédite pour beaucoup, lors de la présentation de leur restitution d’ateliers en première partie du spectacle de l’intervenant.

Un remède contre la morosité
"Morose, tel est le qualificatif souvent employé pour déterminer l’époque actuelle. Les compagnies présentées, lors de cette 6ème édition des Déboulés de Mai, ont ainsi imaginé divers moyens pour nous extirper de cette mélancolie ambiante, dont ils en sont inévitablement imprégnés. Vous allez rire ! ", assure Haute-Loire Musiques Danses dans un édito. 
Malgré les idées reçues sur la danse contemporaine, l’humour sera un outil privilégié par certains chorégraphes invités. D’autres ont axé leurs recherches sur le sens donné aux gestes du quotidien, ceux qui traversent nos vies. Ils les transforment alors en gestes dansés en les rendant simples, précis et identifiables par tous, pour en dégager un aperçu de ce qui nous constitue et de ce qui fonde notre relation à l’autre. "Les Déboulés de Mai ouvrent leurs portes pour faire découvrir les richesses de la création chorégraphique actuelle. La danse est à portée de main, il suffit d’entrer. Osez sans morosité ! ", cocnlut cet édito.

Cinq chorégraphes de Haute-Loire à l'honneur
Une particularité est à souligner cette année : parmi les douze compagnies programmées, cinq chorégraphes sont issus du département de la Haute-Loire (Danse et Cinéma cie présente Miroir, Compagnie Passenvol présente Le voyage de l’hirondelle, Compagnie Gradiva présente La chambre des Anges, Compagnie Lisa Gimenez présente Tsami, au fil de la vie et Compagnie Romual Kabore présente L’Interview et Romual sans D).
C'est "la preuve du dynamise chorégraphique de la Haute-Loire", selon, Haute-Loire Musiques Danses, "ce qui traduit aussi la confiance des programmateurs de spectacle en ces compagnies, dont certaines sont très récentes". C’est sans doute avec envie, impatience, humilité et non sans appréhension qu’ils présenteront leur nouvelle création devant le public altiligérien.  

Entrez-vous aussi dans le mouvement !
Fort du succès de l’an passé, des stages et des bals sont de nouveau proposés. Le bal de clôture du festival permettra cette année d’apprécier le rythme jubilatoire de la musique et de la danse africaine. Issu de centres de formation renommés en danse contemporaine et danseur dans des compagnies nationalement reconnues en France, Romual Kabore burkinabé d’origine et installé en Haute-Loire depuis deux ans, présente le premier spectacle qu’il a créé en 2014 « Romual sans D ».
Ainsi pour faire le lien avec cette belle proposition artistique un bal afrocontemporain clôturera cette soirée. Deux danseurs de l’association Dyanako et des musiciens du groupe Sabaly proposeront au public de tisser des liens entre l’Afrique et la France, en les invitant à s’approprier le rythme soutenu et jubilatoire de la danse africaine. Et il n’est pas nécessaire de savoir danser pour y participer !

Favoriser la culture en milieu carcéral
Le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) de la Haute-Loire et Haute-Loire Musiques Danses proposent des ateliers de création artistique au sein de la Maison d’arrêt du Puy-en-Velay. L’objectif est de favoriser l’accès à la culture et l’expression des personnes détenues au travers d’actions inscrites dans un projet global et cohérent.
En 2016, une compagnie de hip hop proposera un atelier un atelier d’initiation à la danse hip hop en Maison d’arrêt. Cette compagnie y présentera aussi un spectacle professionnel.

Le programme en détail
* Jeudi 12 mai à 20h30, à St-Julien-Chapteuil (Espace associatif et culturel) : Hip-Hop (s) or not ? / Cie Daruma
* Vendredi 20 mai à 20h30 à Vals-ptès-le-Puy (Palais des Congrés et des spectacles) : Soirée 3 pièces courtes / Cie Propos
* Vendredi 20 mai à 20h30 à Yssingeaux (Théâtre municipal) : Tempo / Cie du Petit Matin
*  Samedi 21 mai à 18h à Vorey (Embarcadère) : Le voyage de l’hirondelle / Cie Passenvol 
* Mardi 24 mai à 19h30 à Brives-Charensac (Maison pour Tous) ; Hip-Hop (s) or not ? / Cie Daruma
* Mardi 24 mai à 18h30 à Monistrol-sur-Loire (La Capitelle) : KOnférence / Cie Monsieur K 
* Samedi 28 mai à 15h à St-Paulien (Jardin Public) : Les Naïades / Cie Jaïs 
* Samedi 28 mai à 20h30 à Landos (Salle Culturelle) : Miroir / Danse et Cinéma Cie 
* Jeudi 2 juin à 20h à Brioude (Halle aux Grains) : Miroir / Danse et Cinéma Cie
* Vendredi 3 juin à 20h à La Chaise-Dieu (Auditorium Cziffra) : Omzo-Mozo / Association M 
* Samedi 4 juin à 15h30 et 20h30 au Puy (Théâtre) : Tsami, au fil de la vie / Cie Lisa Gimenez
* Dimanche 5 juin à 14h et 16h au Puy (Musée de l'Hôtel-Dieu) : Les Femmes Poilues / Danse et Cinéma Cie et Collectif Chapeau Claque
* Mardi 7 juin à 19h à Langeac (Centre culturel) : L’Interview / Romual Kabore
* Vendredi 10 juin à 18h30 à la Forteresse de Polignac : La chambre des anges / Cie Gradiva
* Samedi 11 juin à 20h30 à Blanhac (Grange des Vachers) : Romual sans D / Romual Kabore Bal de clôture / Sabaly et Dyanako
* Dimanche 12 juin à 16h à Chavaniac-Lafayette (Parc du Château) : Abscisse / Cie Arrangement Provisoire.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire