La crèche vellave de Georges Perru est de retour

mar 13/12/2016 - 19:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Si elle était habituellement exposée dans le hall du théâtre municipal, après un an d’absence, les 86 personnages ont pliés bagage pour s'approprier un nouvel espace, celui du Centre d’enseignement de la dentelle au fuseau.
Il offre moins de profondeur et Georges Perru, le créateur, a du s'adapter. Six santons sont en vitrine rue Raphaël : ce sont principalement les dernières créations, elles servent en quelque sorte de produit d'appel.

Une crèche qui avait fait clash ?
Georges Perru, pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a poussé à déménager votre fameuse crèche vellave, que l'on trouvait habituellement dans le hall du théâtre municipal ? Ce nouvel espace vous a obligé à réorganiser vos santons ? 

La tradition orale, la clef du succès ? 
Malgré le déménagement, le public est au rendez-vous et déjà de nombreux scolaires notamment se sont déplacés jusqu'au centre d’enseignement de la dentelle, principalement pour assister aux visites guidées car le public est friand de toutes ces anecdotes de notre patrimoine et autour de Noël. C'est la clef du succès ?
 

----Infos pratiques
La crèche est visible au Centre d’enseignement de la dentelle au fuseau jusqu’au 6 janvier. Des visites commentées par Georges Perru sont organisées samedi 17, dimanche 18, mercredi 21, vendredi 23, mercredi 28 et vendredi 30 décembre à partir de 15 heures. Entrée et participation libre. Fermeture de l’exposition les 24, 25, 26, 27, 29 et 31 décembre.-----Des tonalités très vellaves, comme par exemple ces plants de lentille ? 
Ouverte à tous, l’exposition de la crèche est agrémentée de visites commentées par l'auteur de cette réalisation. Georges Perru, originaire de Félines, est un véritable passionné. 
Ayant exercé son activité professionnelle une longue période de sa vie du côté de Marseille, il a nourri un attrait pour la crèche provençale. Au Centre d’enseignement de la dentelle au fuseau, il expose donc une crèche provençale qui présente plusieurs particularités vellaves.
La crèche que vous proposez a des accents très locaux, une tonalité vellave. On y trouve un couvige ou encore des plants de lentille. Que représentent ces derniers ? 

Sous son regard, la crèche prend une autre dimension
Les visites guidées sont un véritable plus pour cette exposition, tant ce féru de santons a réponse à tout. La symbolique de chacun des personnages, leur histoire ou leur dessein, pourquoi untel doit être placé ici et un autre surtout pas là...
Sous son regard, la crèche prend une autre dimension, et l'émerveillement se mêle à l'érudition. Bonne visite !

  • Retrouvez ci-dessous notre reportage vidéo réalisé en 2013 :

Les nouveautés pour 2016 : quels sont les nouveaux personnages ? 
Quels sont les nouveaux personnages par rapport à la précédente exposition ? Cette femme à la poule notamment ? 

Il reste ce personnage monumental en vitrine ? Tout est fait à la main ?


Un peu de culture
Ce véritable passionné nous fait aisément entrer dans son univers et l'émerveillement se mêle à l'érudition. L'occasion donc de renforcer un peu sa culture générale.
La tradition de la crèche remonte à 1643 mais quelles sont vraiment les racines de cette tradition ? Ecouter la réponse de Georges Perru.
play

Savez-vous d'où provient l'origine de la fête des Saints Innocents, le 28 décembre ? Là encore, un personnage de la crèche n'y est pas étranger... Ecouter.

play


Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire