Karaté : un Ponot vice-champion de France

mar 19/06/2018 - 12:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Ce week-end se déroulait à Toulouse, la Coupe de France Zone Sud de Karaté combat sous l'égide de la Fédération Française de Karaté où les meilleurs Français minimes, cadets et juniors masculins et féminins individuels s'étaient donné rendez-vous.
La ville du Puy-en-Velay y était representée par l'Athlétic-Club du Val-Vert qui avait envoyé quatre Karatékas : Quentin Lebègue minime 40 kg, Lou Oliveux minime 60kg, Eron Zénéli minimes 70 kg et Adam Croissant cadet 72 kg , accompagnés de leur coach Rémi Lebègue professeur Breveté d'état et ceinture noire quatrième dan au club ponot.

Le premier titre d'une telle envergure pour le Club ponot 
Quentin passait par tirage au sort le premier tour et se retrouvait le premier des Ponots à monter sur les tatamis. Il affrontait dans son premier combat en 8ième de finale un jeune de Fos-sur-Mer et emportait ce premier combat 2 points à 1. Dans son deuxiéme combat en ¼ de finale contre un Karatéka de Castres, Quentin emportait le combat par 2 points à 0 .
En ½ finale face à un excellent combattant de Draguignan très offensif , le Ponot emportait le combat de justesse 2 points à 2 avec avantage pour le Vellave qui avait gagné le 1er point du combat. Et en finale, face à un jeune Bordelais, Quentin s'inclinait par 1 point à 4.
Il finissait ainsi médaille d'argent de la Coupe de France 2018 parmi l'élite jeune du Karaté Français. Il se situait ainsi parmi les quatre meilleurs Français de sa catégorie puisqu'avait lieu le même jour la Coupe de France Nord de Karaté à Chalons en Champagne. Ce titre est en Karaté traditionnel combat le premier titre d'une telle envergure pour le Club ponot et vient s'ajouter aux titres Nationaux des autres disciplines de l'Athlétic-Club du Puy.

Des parcours plûtot honorables
Ensuite ce fut le tour de Lou. Il combattait en premier face à un Karatéka de Lyon. Le Ponot prenait l'avantage grâce à ses jambes et emportait le combat 2 à 0. Ensuite, il affrontait un jeune de Toulouse et emportait une belle victoire 4 à 1 gràce à deux très beau coup de pieds circulaires au visage.
Pour son troisème combat face à un Niçois, le Ponot devait s'incliner justement 5 points à 0. Sélectionné pour le ratrappage, il s'inclinait de nouveau 4 point à 2 et obtenait une cinqième place dans un parcours plûtot honorable.
Puis ce fut à Eron d'affronter un combattant d'Avignon. Le Ponot, dans un combat dur, emportait une belle victoire 3 points à 1. Puis Eron devait s'incliner dans son 2ième combat contre un adversaire de Marseille, très grand en taille et très rapide. Sélectonné pour le rattrapage, le Ponot s'inclinait de nouveau 5 à 2 et obtenait une sixième place.

Fracture du métatarse
Enfin, Adam, le dernier des quatre Ponots entrait en lice. Face à un adversaire de Valence très longiligne, le Vellave eut du mal à finir son combat suite à une fracture du pied droit lors de l'affrontement. Finissant tout de même son combat,il s'inclinait malheureusement par 4 points à 1.
De retour au Puy, sa fracture du métatarse du pied droit était confirmée par une radio avec une immobilsation plâtrée 6 semaines.

"Notre ville du Puy peut jouer dans la cour des grands et battre sans complexe l'élite du Karaté Français"
Le coach et professeur Rémi Lebègue se montrait, sauf pour la blessure d'Adam, très satisfait de ses poulains qui dans une compétition Nationale de ce niveau avaient réussi à s'imposer en emportant plusieurs combats et surtout Quentin qui avait réussi là un véritable exploit.
Il ajoutait en conclusion : « la saison 2018 se termine vraiment bien, je suis très fier d'eux, ils ont prouvé à tout le monde que notre club et notre ville du Puy pouvait jouer aussi dans la cour des grands et affronter et battre sans complexe l'élite du Karaté Français. Mes compétiteurs ont énormément progressé, le travail au dojo du Val-Vert et dans les différents stage a enfin porté ses fruits ! Je remercie très sincérement Sylvain Falco du Club de Grenoble et Christophe David du club de Dunières pour leur coup de main au coaching ! ».

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire