Jean-Pierre Vigier prône une politique de la ruralité ambitieuse

Par Olivier Stevens jeu 09/09/2021 - 14:00 , Mise à jour le 09/09/2021 à 14:00

Pour le député de Haute-Loire, tous les territoires doivent faire l’objet d’une égale attention, et plus spécifiquement les communes et villages ruraux, éloignés des dynamiques urbaines. Il a demandé au Premier Ministre que les mesures spécifiques aux campagnes remplissent pleinement leurs objectifs de développement durable.

Après avoir souligné que le Premier Ministre avait placé la ruralité au cœur de la politique gouvernementale lors de son discours de politique générale le 15 juillet 2020, Jean-Pierre Vigier a mis en évidence le fait qu’un certain nombre des aides destinées au développement de nos campagnes étaient en réalité captées par les territoires urbains. A titre d’exemple, et comme l’a révélé un référé de la Cour des comptes le 24 juillet, 40% des montants de la DETR (Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux) profitaient, en 2018, aux communes urbaines.

Si le député altiligérien a énoncé le fait qu’il ne fallait pas opposer villes et campagnes, il a rappelé que tous les territoires devaient faire l’objet d’une égale attention, et plus spécifiquement les communes et villages ruraux, éloignés des dynamiques urbaines.

A l’approche du Projet de loi de finances pour 2022, "il convient de mettre en œuvre une politique de la ruralité ambitieuse, au service d’un développement durable et cohérent de notre territoire." a-t-il déclaré.

Il a conclu en soulignant que "la ruralité représente 20% de la population française sur 80% du territoire et mérite à ce titre d’être soutenue. "

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés