Jean-Pierre Vigier défend la liste de Laurent Wauquiez dans Le Scan

ven 27/11/2015 - 10:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Dans le cadre de leur émission mensuelle Le Scan, les rédactions de Zoomdici.fr et RCF Haute-Loire reçoivent le député Jean-Pierre Vigier (LR) cette semaine.
Laurent Wauquiez n'a pas répondu favorablement à notre invitation, c'est donc le numéro 3 de la liste altiligérienne, le député-maire de Lavoûte-Chilhac Jean-Pierre Vigier, qui est venu défendre les idées de la liste "Wauquiez 2015, un nouveau souffle pour notre région".
Comme nous l'avions déjà annoncé cette semaine (lire), nous ne pouvons que déplorer l'absence du député-maire du Puy Laurent Wauquiez dans sa propre ville, alors qu'il défend la carte locale lors de cette campagne en Haute-Loire (lire).
L'argument d'une campagne déjà bien chargée ne nous satisfait pas puisque d'autres candidats ont accepté de jouer le jeu (médiatique et démocratique) en venant de bien plus loin (on pense aux têtes de liste Jean-Jack Queyranne ou encore Jean-Charles Kohlhaas).
Quoi qu'il en soit, c'est son homologue Jean-Pierre Vigier qui est venu défendre pendant une vingtaine de minutes les couleurs de la droite et du centre dans notre émission (une option que nous avons acceptée afin de tout de même offrir une visibilité à un parti politique qui devrait faire un important score en Haute-Loire).

Ce que vous ne retrouverez que dans la vidéo intégrale de l'entretien
La rédaction de Zoomdici vous propose quelques extraits vidéo sur des sujets bien précis mais vous invite également à regarder la vidéo intégrale de l'entretien (en bas de page) si vous êtes intéressés par les sujets suivants : pourquoi n'est-ce pas Laurent Wauquiez qui est venu répondre à nos questions (à partir de 0'40), sa proximité et sa collaboration avec le secrétaire général Les Républicains (à partir de 1'30) ou encore leurs différences (à partir de 2'15). 
l'apprentissage est l'une des priorités de Laurent Wauquiez et il veut faire de la future région un leader en France dans le domaine et il veut proposer une aide compensant les charges pour le premier salarié embauché dans une TPE (à partir de 18'25). Ou encore pourquoi n'y a-t-il pas un mot sur l'environnement dans votre tract de campagne, alors que nous allons aborder la COP 21 dans les prochains jours (à partir de 21') ?

Des extraits vidéo
Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'entretien en vidéo en bas d'article. Comme d'habitude, la rédaction de Zoomdici vous propose une sélection de moments clefs de cette interview :

  • La gestion des routes n'est pas de la compétence de la région mais Jean-Pierre Vigier assure : "c'est notre rôle, et c'est même notre devoir". Nous avons tenté de comprendre quelles étaient vraiment les routes qui bénéficieraient en priorité de crédits régionaux (les axes principaux des territoires ruraux d'abord, puis l'A45 maintenant) et si les mêmes promesses étaient faites dans l'Ain ou dans la Drôme par exemple.

 

  • Jean-Pierre Vigier est un défenseur de la ruralité, on peut même carrément dire que c'est son cheval de bataille. Il en a été l'ambassadeur en équateur (lire), il a manifesté contre la réforme territoriale, craignant que les territoires ruraux soient oubliés (lire), il a interpellé le gouvernement à maintes reprises, notamment Manuel Valls ce printemps en déclarant : "vous allez nous tuer à petit feu" (lire), et il propose également de créer un ministère de la ruralité (lire). Bref, dans une future région qui mêlera les territoires urbains et ruraux, il est probablement l'un des mieux placés sur la liste pour évoquer les questions d'agriculture ou encore de désertification médicale.

 

  • Une droite décomplexée, c'est le credo du parti Les Républicains depuis le passage de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Pour ces élections régionales, il s'agit d'une liste d'union de la droite et du centre et sur les sujets suivants, pas sûr que la "droite humaniste" du Modem et de l'UDI se retrouve totalement dans les positions du candidat Laurent Wauquiez. Sécurité, terrorisme, assistanat... les positions les plus droitières de la liste sont assumées par le député-maire de Lavoûte-Chilhac et il s'en explique.

 

>> Retrouvez ci-dessous l'entretien intégral avec Jean-Pierre Vigier (interview de 22 minutes) : 

  • Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

* Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

* Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

* Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

* Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte des fêtes du Roi de l'Oiseau, à l'aube de la trentième édition des Fêtes Renaissance.

* Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes et le candidat socialiste aux élections régionales de début décembre.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire