Issoire : L'Yssoirienne au profit de l'enfance défavorisée

jeu 30/06/2022 - 12:00 , Mise à jour le 30/06/2022 à 12:00

Ce vendredi 1er juillet lance les Vendred'Issoire 2022. Comme chaque année, chaque vendredi dès 19h30 et ce jusqu'au 26 août des animations auront lieu dans le centre-ville. C'est l'Yssoirienne qui lancera les hostilités cette saison encore. 

"Chaque année, c'est notre évènement qui lance les Vendred'Issoire, c'est quelque chose de gratifiant tout de même", se satisfait Jean-Marc Henry président de l'association Kiwanis Issoire. Dans leur "quartier genéral" du Globe dans le centre-ville, Jean-Marc Henry et Hervé Bataillé, le secrétaire général, peaufinent l'organisation de la course dans les dernières heures avant le grand départ. "C'est plusieurs mois d'organisation qui sont évidemment très épuisants mais l'évènement en vaut le coup". Le principe de l'Yssoirienne est très simple, cinq kilomètres sont à parcourir dans le centre-ville d'Issoire en courant ou en marchant, et tout l'argent récolté revient à l'association organisatrice, le Kiwanis Issoire, qui vient en aide à l'enfance défavorisée. "Cette année, ce sera la sixième édition de l'Yssoirienne, la septième même si l'on compte l'édition de l'année passée qui avait été tronquée par le Covid-19", précise Jean-Marc Henry. "Nous avions remplacé les t-shirts traditionnels par des bandanas pour une question financière. Sur l'année 2020, nous avions commandé les t-shirts, mais suite aux annonces et aux restrictions sanitaires nous n'avions pas pu organiser l'évènement", se souvient le président de l'association. Traditionnellement, les t-shirts sont blancs, cette année ils seront bleus. "Chaque année, pour chaque inscription nous donnons un t-shirt. Pour le départ, c'est une véritable marée qui s'élance dans les rues d'Issoire", précise Hervé Bataillé. 

Jean-Marc Henry (à gauche) et Hervé Bataillé seront sur place ce vendredi. Photo par Romain Bruyas

"Nous venons en aide aux enfants défavorisés, de manière locale mais également internationale"

"Nous sommes un club service qui est orienté sur l'aide à l'enfance défavorisée. On organise différentes actions dans le but de récolter de l'argent pour venir en aide à ces enfants. Notre action phare reste l'Yssoirienne, c'est l'action qui nous ramène le plus gros de nos subsides. Mais nous organisons aussi quelques soirées au Globe qui est notre siège, comme pour le Beaujolais nouveau par exemple", précise Jean-Marc Henry. Les actions peuvent ensuite être locales mais aussi internationales. "Nous privilégions le local dans le pays d'Issoire mais nous pouvons être amené à aider au niveau régional, national et même international", précise Jean-Marc Henry. Parmi les aides apportées par l'association, l'élimination du tétanos néonatal. "Nous avons récolté de l'argent pour cette action. Nous avons acheté des doses de vaccin et nous avons été aidé sur place par l'UNICEF qui s'est chargée de la vaccination sur place", se souvient Jean-Marc Henry. 

"L'Yssoirienne, c'est toute une organisation"

Dans la dernière ligne droite avant le départ de la sixième édition de l'Yssoirienne, l'organisation est de plus en plus chargée. Jusqu'à vendredi 20 heures tapantes, les organisateurs seront sur le pont. "Il va falloir aider les agents de la mairie à placer les barrières dans toute la ville puisque le centre sera fermé pour l'occasion. Il faudra alors installer les barrières avec le sens de direction pour les coureurs et gérer tout le reste", souligne Hervé Bataillé. Une demie heure avant le début de la course, un échauffement musical va être animé dans le centre-ville d'Issoire. "Nous comptons une bonne heure pour laisser le temps de tous les participants de boucler le parcours. Certains vont le faire en courant et vont mettre peut-être vingt minutes à arriver, d'autres le feront avec les enfants et mettront un peu plus d'une heure. Nous partons sur une moyenne de 5km/h", précise Jean-Marc Henry. Après la course, ou la marche pour certains, un concert sera donné sur la place de la République dans le centre-ville. Un concert gratuit et proposé par la ville d'Issoire. "Une fois que le départ sera donné, nous pourrons enfin souffler", glisse le président du Kiwanis Issoire avec le sourire. 

Vous aimerez aussi