Impressionnant chantier nocturne vers Lavoûte-sur-Loire

Par Nicolas Defay mer 06/04/2022 - 12:00 , Mise à jour le 06/04/2022 à 12:00

Dans la nuit de jeudi 31 mars au vendredi 1er avril, un monstre de métal a traversé les routes de la Haute-Loire entre Taulhac et Lavoûte-sur-Loire/Beaulieu. Construite par l'entreprise Gagne, une passerelle de 36 mètres de long a posé ses lourdes valises sur le chantier de la Via Fluvia de la RD 07.

36 mètres de long ? C'est bien plus que la Statut Notre Dame de France au Puy qui ne mesure "que" 16 mètres de haut et 22,70 mètres avec son piédestal. Et pourtant, ce géant de fer a tout de même pris la route de nuit pour parcourir environ 25 kilomètres entre son lieu de création dans l'entreprise Gagne à Taulhac et une section de la route départementale 07 entre Lavoûte-sur-Loire et Beaulieu.

Plus de 30 mètres séparent les deux rives de la Suissesse.
Plus de 30 mètres séparent les deux rives de la Suissesse. Photo par DR

Ouverture début mai

Cet ouvrage d'art va permettre de combler un grave écueil présent sur le pont qui enjambe la Suissesse, tracé de la Via Fluvia entre les deux communes mentionnées. Les marcheurs, cyclistes et autre usagers doivent encore emprunter les trottoirs très étroits du pont routier, les exposant alors aux flots de voitures arrivant en face.

Une fois achevés les travaux de maçonneries par l'entreprise ODTP et le revêtement de surface en béton désactivé mis en place, la passerelle sera alors ouverte au public dès le début mai. Cette dernière offrira alors un large corridor sécurisé pour les utilisateurs.

La Via Fluvia fait partie des 2 686 km inscrits au Schéma national des véloroutes, sur les 2 704 km d’itinéraires vélo répertoriés sur la Région Auvergne Rhône Alpes.

Les employés en train de positionner au millimètre l'imposante passerelle.
Les employés en train de positionner au millimètre l'imposante passerelle. Photo par DR

"Booster l'économie touristique de nos territoires ruraux"

Le cheminement définitif de part et d'autre de ce nouveau pont sera effectué pendant l'été, laissant présager une fin de chantier à la rentrée de septembre 2022. "L'objectif de ce grand projet collectif, né de la volonté et de la solidarité de six Communautés de Communes et d’Agglomération, est de créer un équipement structurant qui va permettre de booster l'économie touristique de nos territoires ruraux", partage les différents acteurs.

La suite du programme ? Ce sera la réfection du pont Warren situé aux Longes, pour enchainer ensuite sur la section courante entre les Longes et Rosières.

Au début de mois de mai, l'arche de fer supportera les premiers pas des marcheurs.
Au début de mois de mai, l'arche de fer supportera les premiers pas des marcheurs. Photo par DR

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire