Immersion avec les bénévoles du festival du Monastier

ven 11/08/2017 - 22:22 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:47

Les différentes équipes sont formées pour assurer le bon fonctionnement du festival. Gilles Mercier, le directeur du festival, insiste sur le professionnalisme du bénévole qui doit satisfaire au maximum le public. Les organisateurs tiennent à remercier les nombreux partenaires qui permettent l’accès à beaucoup de locaux afin d’accueillir bénévoles, musiciens et stagiaires.
Fin de la réunion, Gilles Mercier ainsi que l’équipe administrative lancent un grand remerciement aux bénévoles qui ont travaillé toute l’année afin de préparer au mieux cette 29ème édition.

Trois ingénieurs du son, un ingénieur lumière
Tout d’abord, afin de faire valoir l’image d’un festival, il faut s’occuper de l’accueil d’artistes. Pour cela, une équipe « accueil artistes » est prévue. Celle-ci accueille, gère, transporte et guide les différents artistes. Ceux-ci sont nourris et logés par le festival.
Une équipe « loges » est aussi constituée afin de s’occuper au mieux des artistes lorsqu’ils sont dans les loges.
Certains volontaires sont chargés de la cantine afin de nourrir les bénévoles et artistes midi et soir.
En ce qui concerne la prestation des artistes, le festival possède deux scènes : une première pour le village du festival et la scène principale.
Pour assurer le bon accueil des artistes sur scène, le festival engage trois ingénieurs du son ainsi qu’un ingénieur lumière. Un ingénieur du son est présent sur la scène village pour sonoriser les artistes et deux ingénieurs du son assurent le son de façade et de retours. Un ingénieur lumière s’occupe des nombreux projecteurs du festival. En plus des deux professionnels présents pour la sonorisation, 7 bénévoles assurent les changements de plateau, le branchement des micros et des retours.  Au total, on compte huit tonnes de matériel son et lumière au festival du Monastier.

----8 tonnes de matériel son et lumière-----Il faut que le public se sente bien accueilli
Une équipe « backline » gère le placement des instruments, pupitres et divers besoins des artistes.
Pour qu’un festival fonctionne, il faut qu’une équipe communication fasse de la publicité pour celui-ci.  Ils s’occupent de prévenir les médias, de poser des affiches, d’écrire un article par jour…
Une fois le festival commencé, il faut que le public se sente bien accueilli. Pour cela, une équipe buvette est créée. Il faut aussi offrir une possibilité de restauration pour les festivaliers. Pour cela, une équipe sandwicherie propose des sandwiches et des crêpes.
L’équipe « entrées » est essentielle au bon fonctionnement puisqu’elle filtre les entrées et donne les bracelets au public.
Certains bénévoles sont aussi présents pour tenir la boutique du festival qui vous propose chaque année la nouvelle collection de tee-shirts et autres vêtements.
Enfin, une équipe photo/vidéo circule avant, pendant et après le festival afin de prendre les meilleurs clichés.
À ne pas oublier, les nombreux bénévoles qui œuvrent tous les jours afin d’offrir le meilleur festival, en termes de qualité, au public.
Avec toutes ces équipes de bénévoles, la 29ème édition du festival a été une réussite et la 30ème annonce encore plus de surprises.

M.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire