Huit choses à savoir sur le 29 février

lun 29/02/2016 - 17:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

1- Les années bissextiles tombent tous les quatre ans, mais...
Curiosité du calendrier, le 29 février n’arrive qu’environ tous les quatre ans pour la simple et bonne raison que la Terre ne met pas 365 jours pour faire le tour du soleil, mais 365,242199 jours. Il y a donc une année bissextile environ tous les quatre ans à conditions que celle-ci soit divisible par 4, mais pas par 400.
Cet arrangement n’apporte pas une solution exacte. La vitesse de rotation de la Terre autour du Soleil diminue avec le temps. Ce phénomène est dû à l’influence des marées, elle-même provoquée par l’attraction gravitationnelle de la Lune et du Soleil. En 2015, par exemple, la dernière minute du 30 juin a compté une seconde de plus. Cette dernière, dite « astronomique » a tendance à durer plus longtemps au fil des années. Pour remédier au problème, la définition de la seconde a été changée en 1967, elle dépend désormais sur une propriété physique fondamentale de la matière. Pour faire simple, il existe le temps atomique international (TAI) et le temps universel (UT1). Daniel Gamblis, responsable du Service international de la rotation de la Terre, à l'observatoire de Paris est chargé de l’ajout ou non de ces fameuses secondes intercalaires puisque l’écart entre l’UTC et l’UT1 ne doit pas dépasser 0,9 seconde. Un vrai casse-tête !

2- Un enfant attendu pour 2016 a 0,27 % de chance de naître le 29 février.

3- En France le 29 février est reconnu comme date de naissance
Ce n'est pas le cas dans tous les pays.
Cinq millions de personnes célèbrent leur anniversaire le 29 février soit 0,068 % de la population mondiale. Aussi, les Augustes célèbrent leur fête qu'une année sur quatre. De manière générale, les anniversaires se célèbrent le 28 février. Mais il n'y a pas de règle officielle. Les natifs du 29 peuvent tout aussi bien se considérer du 1er mars.

4- C'est une journée pour faire la fête au Texas
Au Texas, la ville d’Anthony se considère comme la capitale du 29 février et des natifs du même jour. A cette occasion, une grande parade est organisée. Tout au long de la fin du mois, la commune accueille des personnes du monde entier à l'occasion d'un festival dédié. La page Facebook de la ville suit les célébrations.

On behalf of The Town of Anthony, Texas we want to wish all of our Leap Year Babies a Happy Birthday!!!!!

Posté par Town of Anthony, Texas sur lundi 29 février 2016

5- Plus de naissances qu'à Noël
Le nombre de naissances par date a été recensé par l’Insee entre 1968 et 2010 en France. Le 29 février est le 12e jour où il y a le moins de naissances (2036 en moyenne). Le premier étant le 25 décembre (1667 naissances) et le second, le 1er janvier (1680).
Le nombre de naissances dans le monde les 29 février a été recencé.

6- À jour particulier : lecture particulière
Le 29 février 1980, Jacques Debuisson et Chistian Bailly ont décidé de lancer un journal spécial pour ce jour irrégulier : La Bougie du sapeur (et sans reproche). Ce journal humoristique tiré à 10 000 exemplaires pour sa première édition, est sous l’autorité de Jean d’Indy, rédacteur en chef et directeur de publication. Deux francs, puis quatre euros, le prix est désormais fixé à 4,70 €. Depuis 2008, les fonds récoltés sont reversés à une association en charge d’adolescents atteints d’autismes.
Long d’une vingtaine de pages, il a même été accompagné du supplément La Bougie du sapeur dimanche en 2004. Ce dernier ne paraîtra donc QUE les dimanches 29 février, le prochain est programmé pour 2032. En 2008, les auteurs ont publié un La Bougie du sapeur - Madame, puis La Bougie du sapeur - Coquine en 2012.
Pour 2016, c’est un numéro de rétrospective qui attendra les fidèles lecteurs pour célébrer le dixième numéro et les 36 ans d’existence. Le tirage atteint 200 000 exemplaires.

7- C'est un jour pour sauter le pas (ou se faire offrir une collection de gants)
La tradition irlandaise veut que ce soit aux hommes de faire les demandes en mariage. Une seule exception existe : le « Leap Day ». Le 29 février, les femmes peuvent, elles aussi, faire le grand saut. Cette coutume, pour le moins originale, date du Ve siècle. D’après la légende, on la doit à Sainte-Bridget. Cette dernière avait dénoncé l’obligation des femmes à attendre une demande en mariage. Saint-Patrick avait alors accordé ce jour.
Une loi écossaise précise même, que si l’homme refuse, il doit s’acquitter d’une taxe. Elle peut prendre différentes formes comme une douzaine de paires de gants pour permettre à demandeuse de cacher sa main dépourvue de bague de fiançailles.

8- La journée des Maladies rares
Dans 61 pays comme en Belgique. Diverses actions sont menées pour sensibiliser la recherche aux pathologies incurables.

Si vous avez des anecdotes ou des petites traditions, laissez les nous en commentaire.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire