Haute-Loire : vigilance, la canicule s'installe

mar 30/06/2015 - 19:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Depuis 16h, Météo France a placé la Haute-Loire en vigilance orange à la canicule. Ce troisième niveau d'alerte est enclenché lorsque la température minimale est supérieure à 18°C la nuit et ce pendant trois jours d'affilée. Ce mardi, différents acteurs (Agence régionale de santé, Service départemental d'incendie et de secours, direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) du département se sont réunis pour faire le point sur la situation, inédite à cette période depuis 1953.

Que disent les prévisions ?
Le département ne devrait pas recevoir de précipitations avant une dizaine de jours. Les températures annoncées varient de 17 à 19°C pour les minimales et entre 35 et 36°C pour les maximales. A noter que ce sont des prévisions de température à l'ombre, il faut rajouter trois degrés pour obtenir la température au soleil. Une " chaleur accablante " est attendue pour vendredi 3 juillet.
De son côté l'ARS surveille plusieurs points : la biométéorologie, la pollution de l'air (6/10 ce mardi 30 juin au Puy, médiocre mais pas catastrophique - consulter les relevés quotidiens sur Atmo Auvergne), l'indicateur de mortalité et la mobilisation médicale.

Le directeur des services du cabinet du Préfet de Haute-Loire, Frédéric Lasserre, explique ce que signifie ce niveau d'alerte :


Quelles précautions ?
Ces conseils relèvent de la logique : faire ses courses plus tôt ou plus tard, limiter l'activité sportive... " Pour le moment, il n'y a pas d'afflux dans les hôpitaux ou de problèmes particuliers en raison de la chaleur ", explique Frédéric Lasserre. Dans les écoles, les temps de récréation sont réduits, tout comme les sorties scolaires. Les personnes fragiles (maisons de retraite ou hôpitaux) doivent être particulièrement surveillées. Des salles raffraichies sont à disposition dans l'ensemble des établissements.
Des précautions sont à mettre en place dans la vie de tous les jours :


Se protéger au travail
Dans le milieu professionnel aussi, la chaleur fatigue, épuise et fait baisser l'attention de chacun. Toutes les professions sont touchées en particulier les employés du BTP ou encore les agriculteurs. Céline Suchon de la DIRECCT, recommande également certains aménagements : 


Vers l'annulation des événements sportifs ?
Si l'épisode de fortes chaleurs persiste, de nouvelles mesures devront être mises en oeuvre comme l'aménagement ou l'annulation de certains événements sportifs.


A la suite de ces chaleurs, des épisodes orageux peuvent être craints. 

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site de la préfécture ou au 08-00-06-66-66 de 9h à 19h.

E.J. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire