Handball N3: Victoire du SGBHB contre des éléments classés en N1

lun 05/10/2020 - 13:25 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:08

Après sept mois d’attente sans compétition, c’est une équipe remaniée qui a plus que brillé sur le plancher du gymnase saint-germinois, samedi 3 octobre. Les joueuses du Saint-Germain-Laprade/Blavozy Handball Nationale 3 (SGBHB) ont dérouté leurs adversaires montluçonnais pourtant armés avec un effectif issu de leur réserve de Nationale 1. Si les altiligériennes ont frôlé la montée en N2 deux années de suite, elles ont clairement démontré ce weekend posséder ce niveau que ce soit en mode défensif qu’offensif.

Une 1ere mi-temps dévastatrice
Après un round d’observation compréhensible suite à un trop long temps de privation de compétition, le SGBHB a pris la direction de la rencontre avec deux réalisations de Maëlle Marcoux et Sabina Karupovic, fers de lance de l’équipe. Les filles du Blanzat Sport Montluçon (BSM) ont bien tenté un rapproché mais elles se sont confrontées à une Sophie Victoire démontée. Ses contre-attaques meurtrières ont anéanti un temps la défense des visiteuses, additionnant un triplé et administrant un score de 7 à 2 dès la 8ème minutes. Toujours sur ce même rythme endiablé, le SGBHB maintient alors la pression et conclue la première partie sur la marque de 19 à 16 à leur profit.

Une seconde mi-temps effrayante
Telle une tradition antédiluvienne, les joueuses de la Plaine ont démarré la seconde mi-temps à la traîne, laissant leurs adversaires remonter la pente. Le BSM impose alors une attaque de feu qui s’avère aussi efficace qu’inquiétante. La partie devient de plus en plus serrée et le score ne cesse de se modifier en faveur des visiteuses jusqu’à égaliser à la 37ème minutes (21 partout). Tout est à refaire pour le SGBHB qui assiste même à sa chute en encaissant coup sur coup et cinq longueurs de retard à la 41ème (21 à 26).

Face à un public local médusé et littéralement en train de se décomposer, les partenaires de Mariane Gérenton décident enfin de serrer les poings. À défaut de puiser dans des réserves de N1 qu’elles n’ont pas comme ont opéré les filles du BSM, les altiligériennes concentrent leurs forces physiques et mentales pour former un collectif invincible. La machine de guerre revient sur le terrain au grand dam des montluçonnaises.

Une remontée des plus rudes
Lentement, le SGBHB grapille les points nécessaires pour revenir à l’égalité. À la 48ème minutes, le panneau d’affichage indique 27 à 28 puis 31 partout six minutes avant le coup de sifflet final. Sabina Karupovic et ses attaques foudroyantes sapent petit à petit le moral du Blanzat Sport. Les dernière instants apparaissent comme une véritable torture nerveuse pour les supporters à bout de souffle. Et les ultimes secondes semblent engluées dans le temps où le mano à maono des deux équipes ne cessent de s’intensifier. Enfin, lorsque le cri du sifflet résonne entre les murs du gymnase de la Plaine, toute la tension se transforme en liesse aussi bien dans les gradins que sur le terrain des plus brûlant. Score final, 36 à 34.

Prochaine victime : Chamalières
Après une rencontre d’excellente facture digne d’un niveau supérieur, les coéquipières d’Océane Bergon sont allées chercher la victoire au bout de la soirée. La force collective saint-germinoise a fini par l’emporter. La saison commence ainsi de la meilleure des façons pour les filles du SGBHB. Pour leur prochain challenge, elle se rendent au gymnase de Chatrousse pour se mesurer aux sportives de Chamalières, dimanche 11 octobre à 16 heures.

L’équipe :
BERGON O (2 buts) - FRAISSE J (2) - GERENTON M (Cap 2) – KARUPOVIC S (9) – LEMOS A (GB) – MAMMES C (1) - MARCOUX M (5) - MASSON M (7) – MATHEVON N (1) – ROBERT M (GB) – ROUX L - VICTOIRE S (7) Le Banc : MERAH A – J LIABEUF

Nicolas Defay

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire