Gabin Benoit-Faisandier sacré Rabelais des Jeunes Talents en boucherie

mer 14/11/2018 - 19:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Destinée à promouvoir l’apprentissage et les métiers de l’alimentation, cet événement a permis de mettre à l’honneur 33 jeunes professionnels talentueux dans onze métiers différents. Parmi les « Bouchers », Gabin Benoit-Faisandier qui vit à Arsac-en-Velay a été distingué.

La Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD) a récompensé, au Grand Rex à Paris, 33 lauréats âgés de 17 à 26 ans qui se sont distingués dans leurs métiers respectifs : boucher, boulanger, charcutier-traiteur, chocolatier, épicier, caviste, détaillant en produits bio, crémier-fromager, glacier, pâtissier, poissonnier, primeur et restaurateur. Dans la catégorie des « Bouchers », l'Altiligérien Gabin Benoit-Faisandier, 19 ans, a reçu son Rabelais.

Ce n'est pas la première récompense que reçoit le jeune homme originaire d'Arsac-en-Velay pour ses qualités de boucher. En 2017, il avait été élu meilleur apprenti boucher de France, puis en 2018 2ème meilleur jeune boucher d'Europe. "Ce Rabelais, c'est une belle récompense, un coup de projecteur sur notre travail. C'est aussi la preuve que certaines personnes suivent notre parcours", commente l'apprenti en 2ème année de BP à l'IFP de Bains. Car c'est grâce à son titre de meilleur apprenti boucher de France que Gabin Benoit-Faisandier a été sélectionné parmi les 33 talents mis à l'honneur lors de la 7e édition des Rabelais des Jeunes Talents. 
Cette vocation pour la boucherie, Gabin l’a depuis son enfance

Après après deux ans en CAP à la boucherie Transferme de Franck Gineys à Coubon, Gabin Benoit-Faisandier est actuellement en BP (brevet professionnel) auprès de Mickaël Chabanon, boucher à Saint-Privat d’Allier et professeur à l’IFP 43 (Institut de Formation professionnelle) de Bains en appui de l’enseignant Christian Roux.

----Le plat préféré de Gabin : « un bon biftek bien épais »
Son hobby : l’enduro moto
Il a grandi à Arsac-en-Velay, où son père élève des vaches Limousines.-----Les Rabelais des Jeunes Talents
Depuis 2012, les Rabelais des Jeunes Talents mettent à l’honneur des jeunes des métiers de l’alimentation. Ces derniers sont reconnus par leurs pairs pour leur talent, leur créativité, leur esprit d’entreprendre et leur motivation. Ils font partie des meilleurs jeunes Français dans leurs métiers. "Il faut redorer l’image de l’apprentissage, et plus largement de la formation par alternance, insiste Joël Mauvigney, président de la CGAD. À l’image des 33 lauréats des Rabelais 2018 et de tous les autres (récompensés ces six dernières années), l’apprentissage est une voie d’excellence. Les Rabelais des Jeunes Talents permettent de le démontrer."

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire