François Gagnaire dans "C à vous" pour "mettre en valeur des produits du terroir"

mer 24/10/2018 - 12:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

En quoi consiste votre rôle dans l'émission ? Le chef cuisinier a une place assez discrète dans l'émission et son temps de parole est court, il faut essayer de dire l'essentiel en une minute. En première partie, on parle de l'actualité de la journée. La deuxième partie se passe à table, et les invités se mettent à parler de leur activité. Lundi par exemple Anne-Elisabeth Lemoine recevait en deuxième partie les principaux acteurs du film Le Grand Bain ainsi que le réalisateur, Gilles Lellouche. ----"C à vous"
François Gagnaire est à retrouver dans les émissions sur France 5 les 22, 24, 25 et 26 octobre 2018 à partir de 19 heures.-----Quels produits avez-vous décidé de présenter ? J'ai souhaité comme à chaque fois mettre en valeur les produits de la région. J'ai commencé avec le fromage aux artisous lundi, et je vais continuer avec d'autres produits du terroir. Mercredi, ce sera sur la lentille et sur les trois façons de la travailler : en farine, en grain et en pulpe. L'invité, l'avocat Eric Dupond-Moretti, connaît déjà le Puy car il a comme associé Antoine Vey, qui en est originaire. Pour moi, c'est la même cuisine que celle que je faisais quand j'étais installé en Haute-Loire. Je ne change pas mes convictions, qui sont de mettre en valeur des produits de terroir mais dans un esprit contemporain. C'est pas parce qu'on va faire une cuisine de terroir que l'on va faire une cuisine rustique. Quelles sont les contraintes du direct ? J'ai déjà fait quelques tournages par le passé. Mais, en direct, c'est nouveau pour moi. Il y a pas mal de pression: le timing est très serré mais on a une oreillette donc on sait à peu près où l'on se situe. Il ne faut pas se louper: tout doit être prêt au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard.  

Avez-vous des anecdotes de tournage particulières? Je savais que proposer du fromage aux artisous à Gilles Lellouche produirait un certain effet. Il avait été invité à cette même émission un mois avant, et une cheffe mexicaine lui avait fait manger des insectes, dont il a la phobie. Alors, focrément, quand on lui a mis le fromage sous le nez, il a rejeté les assiettes. On savait que ça allait se passer comme ça plus ou moins et que Benoît Poelvoorde allait mettre un peu le feu.

E.R.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire