Foot : Espaly peut-il encore monter en National 3 ?

mar 05/06/2018 - 12:03 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

"Si à la coinche, tu changes les règles au moment de compter les points, ça ne fonctionne plus". La métaphore est limpide, elle est signée du Président du FC Espaly Christian Perbet, qui ne comprend pas la décision de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes d'avoir changé le règlement en cours de jeu.

Le nouveau règlement : une véritable usine à gaz
En effet, jusqu'à ce printemps, il était entendu que les premiers de chaque poule de R1 accèderaient directement à la N3, et que les deuxièmes de chaque poule devraient s'affronter lors d'un barrage aller/retour pour un ticket au plus bas échelon national.
"Pourquoi changer de règlement en cours de jeu ?", s'interroge le Président du FC Espaly, qui constate que les nouvelles règles - une véritable usine à gaz - excluent la possibilité de monter pour le FC Espaly, sur tapis vert, alors que les joueurs auraient voulu défendre leurs chances sur le terrain sportif.

Pas de barrage et pas de montée possible
Les Vellaves ont terminé 3ème de la poule Ouest de R1, derrière Moulins et la réserve Yzeure. Cette dernière ne peut monter en N3 (5ème échelon national) puisque son équipe fanion est en N2 (6ème du groupe B, le, même que le Puy foot) et qu'il faut minimum deux échelons d'écart entre deux équipes d'un même club. C'est donc le FC Espaly qui devient barragiste... sauf que le nouveau règlement exclut cette possibilité.
Désormais, on prend les cinq premiers du championnat et on calcule le nombre de points récoltés face aux adversaires directs dans ce mini championnat, composé donc de huit rencontres, "une terrible équation", commente Christian Perbet. Ainsi, Espaly obtient 12 points et La Duchère, 2ème de la poule Est de R1, cumule 17 points. C'est donc le club lyonnais qui devrait goûter aux joies de la N3 l'an prochain.

----Les 50 ans du club
Pour fêter les 50 ans du FC Espaly, il se murmure qu'une affiche entre l'ASSE et le Clermont foot pourrait avoir lieu sur le nouveau terrain rénové du Viouzou.-----En cinq ans déjà trois montées
"Si on change les règles en cours de match, ce n'est plus du sport", déplore Christian Perbet. Sous sa présidence, en cinq ans, les rouge et noir ont pu connaître la joie de monter d'Elite (D1) à la DH (R1), soit trois montées successives en 2014, 2015 et 2016, pour rejoindre le plus haut niveau régional.
L'an dernier, l'équipe s'est "contentée" d'un maintien tout en demeurant dans la course à la montée jusqu'aux toutes dernières journées. Il faut ajouter à cet honorable bilan de beaux parcours en coupe de France chaque année.

"On se réserve le droit de contester cette décision"
Il y a donc encore de belles ambitions au Viouzou : le FC Espaly n'est pas rassasié et vise encore plus haut. C'est pourquoi "on se réserve le droit de contester cette décision", précise le Président, "je ne suis pas procédurier mais qu'est-ce qui a fait changer juridiquement le règlement à un mois de la fin du championnat ?", interroge-t-il, "on veut bien que les décisions soient prises à Lyon mais bon...".
Impossible d'obtenir des réponses pour l'instant auprès de la Ligue, malgré de multiples appels. Le Président de la commission demeure également injoignable. Le Président du FC Espaly espère encore y parvenir et obtenir un ersatz d'explication. En fonction de la réponse, il se réserve le droit de contester la décision.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire