Feu vert pour réduire la vitesse Faubourg-Saint-Jean

mar 16/01/2018 - 10:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

La Ville du Puy-en-Velay entend bien poursuivre son action de sécurisation des rues. Le Faubourg Saint-Jean doit ainsi être plus sûr pour les piétons et les automobilistes grâce aux travaux d'aménagement qui ont été entrepris par la municipalité à l'automne dernier.
Deux feux de type « Feu vert récompense » ont été installés du côté Faubourg-Saint-Jean au niveau du passage piétons situé devant Logivelay et un feu type « Sur demande » a été positionné à l'angle de la rue des Chevaliers-Saint-Jean pour les automobilistes arrivant du Boulevard de la République.

Un aménagement qui découle d'une vive émotion
Comme bien souvent, c’est la vitesse qui pose problème sur cet axe très fréquenté. Cet aménagement fait suite à la sollicitation des riverains en réponse à l'accident, survenu en juin 2015 : un homme de 67 ans habitant à proximité, avait été projeté une vingtaine de mètres plus loin. Il avait perdu la vie sur le coup
Cet accident avait suscité une forte émotion et une marche blanche avait été organisée. La jeune fille qui a renversé le sexagénaire a été condamnée, en février 2016, à une peine de prison ferme.

Briser la ligne droite qui incite les automobilistes à la vitesse
La voie montante du Faubourg Saint-Jean est une ligne droite et les véhicules ont tendance à rouler trop vite, mettant en danger la sécurité des passants. Pour mettre un terme à ces comportements, la Ville du Puy-en-Velay a opté pour de nouveaux aménagements.
Ces trois nouveaux feux, opérationnels depuis ce mardi 16 janvier 2018, doivent permettre de briser la ligne droite qui incite les automobilistes à la vitesse. De plus, pour sécuriser davantage les piétons, les trottoirs seront modifiés grâce à de nouvelles bordures. 

Un « feu vert récompense » pour inciter aux bons comportements
Ce dispositif incite les conducteurs à respecter la limitation de vitesse ; s'ils sont bons élèves, le feu qui est en permanence rouge passe au vert (la vitesse du véhicule étant détectée par capteur de type radar - ou une boucle électromagnétique au sol - placée à une certaine distance en amont du feu) et leur véhicule peut ainsi poursuivre son chemin sans marquer d'arrêt au niveau du dispositif. 
Un feu piéton peut être actionné sur demande via un bouton poussoir (comme c'est déjà le cas sur la rocade d'Aiguilhe par exemple) à condition bien sûr que le feu soit au rouge. Du côté de la rue des Chevaliers Saint-Jean, le feu est doté d'une boucle magnétique au sol. 

----Des travaux réalisés par des entreprises locales 
C’est l'entreprise Polignacoise Colas qui a effectué les travaux pour la réalisation des tranchées et de trottoirs et Egev pour la partie signalisation.-----"Un réel danger" selon le maire du Puy
"Cet axe, par sa configuration en longue ligne droite et à deux voies dans le même sens, incite les automobilistes à accélérer", regrette le maire du Puy Michel Chapuis, jugeant qu'il y a là "un réel danger". Il faut dire que le Faubourg Saint-Jean est entrecoupé de nombreux passages piétons et qu'on est "à proximité du multi-accueil Les Petits Mousses avec des familles qui traversent la route tous les jours", rappelle le premier magistrat.
Il y a trois ans, un accident mortel a eu lieu sur cette portion de route et la vitesse était en cause. "Aujourd’hui, on apporte une solution concrète, avec la pose de feux qui fera ralentir les véhicules", espère le maire Michel Chapuis. 

Un quartier en pleine mutation
Ces travaux s'inscrivent dans la continuité de l'action de la Ville pour sécuriser ses rues et protéger les piétons. Les nouveaux dispositifs viendront ainsi compléter les autres mesures mises en place comme le plateau ralentisseur de 10 mètres de long installé au niveau du passage piéton Boulevard de la République à l'entrée du Centre Roger Fourneyron
Les piétons peuvent ainsi traverser en toute sécurité, en étant surélevés par rapport au niveau de la route, ce qui les rend beaucoup plus visibles pour les automobilistes. Plus récemment encore, ce sont 200 mètres de cheminements piétons, du côté des numéros pairs, qui ont été réaménagés et rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire