Eté : tout pour éviter les visites de cambrioleurs

mer 01/07/2015 - 22:27 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

A la veille des vagues de départs en vacances, la préfecture de Haute-Loire a choisi de faire une piqûre de rappel quant aux précautions à mettre en place pour éviter vols et cambriolages.

Prévenir avant tout
Elles ne sont pas de nature à empêcher tous les actes malfaisants mais de rendre les biens moins vulnérables, de décourager, retarder ou encore ne pas provoquer. C'est ce qu'explique Denis Labbé, préfet de Haute-Loire :


De bons chiffres mais ne pas crier victoire
L'année 2014 avait été mauvaise avec des vagues de cambriolages notamment le long de la Voie verte de Brives-Charensac ou au Puy (école Saint-Louis). Sur les cinq premiers mois de 2015, la tendance est à la baisse. " C'est une amélioration par rapport à une situation qui s'était dégradée donc il ne s'agit pas de crier victoire ", précise Denis Labbé.

Où sont commis les vols et les cambriolages ?
Y a-t-il des zones de Haute-Loire qui sont plus concernées que d'autres par les cambriolages ?

Aurec-sur-Loire fait exception en matière de vols. La plage de la commune draîne du monde, " notamment des jeunes de la région stéphanoise. " Deux militaires sont sur place en permanence pour renforcer la surveillance sur le site, les parkings ou encore la gare. Tous les parkings de sites touristiques font l'objet d'une surveillance appuyée.

Avec l'aide du voisinage
Les forces de l'ordre et la préfecture encouragent les vigilances citoyennes. Elles sont déjà en place à Coubon, Blavozy ou encore Le Monteil. D'autres communes vont mettre le système en place comme Craponne-sur-Arzon, Sainte-Florine et Saint-Maurice-de-Lignon.
De manière générale, il est recommandé d'informer ses voisins de son absence pour qu'ils relèvent le courrier, simulent la présence (en allumant une lumière le soir, par exemple) ou simplement qu'ils soient plus vigilants.

E.J.

  • Partir l'esprit tranquille

Comme chaque année, l'opération tranquillité vacances est mise en place. Pour rappel, il suffit de prévenir la police ou la gendarmerie de ses dates de vacances. Des patrouilles régulières seront faites. Attention de bien prévenir le service en cas de retour prématuré.
Pour ce faire, au moins deux jours avant votre départ, il vous suffit de vous rendre dans la brigade de gendarmerie (ou le commissariat de police) dont vous dépendez, munis d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile, pour vous inscrire.
Vous gagnerez du temps en téléchargeant et en renseignant le formulaire en ligne sur le site internet des services de l’État de la Haute-Loire.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire