Et du côté du Monastier complétement cuivré...

Par N.De ven 12/08/2022 - 15:30 , Mise à jour le 12/08/2022 à 15:30

Ce soir, vendredi 12 août, est la dernière pour cette 33ème édition du Festival des Cuivres qui se tient dans la ville la plus musicale de la Haute-Loire, au "Monast". Ce court article pour présenter l'ambiance d'hier et rappeler qu'aujourd'hui, c'est tous Debout sur le Zinc...

Au jeudi 11 août, le programme de la journée a été est assez simple : profiter des derniers jours, se faire plaisir, écouter encore plus de musique. Cette avant dernière étape avant le final de ce soir a commencé avec l’annonce du grand gagnant du tremplin « cuivrez ! », à savoir : HYPERCONTENT !

Ce groupe venu de Belgique, porté par un pur produit du Festival au nom de Raphaël Aurand, aura le plaisir de monter sur la Grande Scène l’année prochaine.

Pour la programmation, billetterie, infos pratiques et compagnie, cliquez ici ♫♫♫♫♫

La fanfare de Jean Andréo s’est ensuite installée pour une prestation charmante avec des reprises de chansons françaises. À 17h, au marché des producteurs du Monastier, nombreuses ont été les esgourdes d'ici et d'ailleurs a écouté les musiciens pour la plupart du Monastier lors d'un concert de musettes sur le parvis de l’Abbatiale. Rien de tel pour amorcer la fin de journée.

On remonte à la Scène Village et on retrouve La Marmaille à 18h. La Marmaille ? C'est une fanfare aux accents cuivrés accompagnée d’une section basse-batterie énergique et électrisée. Au même moment, au kiosque du jardin Henri-Vinay au Puy, on écoute Local Brass.

La Marmaille à fond sur la scène du Village. Photo par Festival du Monastier - TDR

21h, Place du Couvent, les décors sont en place, les musiciens s’accordent, les costumes sont installés en régie. C’est parti pour le spectacle musical "Myriam et le Verger Merveilleux". Ce conte musical est orchestré par le groupe Octotrip, venu l’an passé au Festival du Monastier. On se laisse guider dans l’histoire de Myriam, agrémenté de musique et de théâtre. Résultat : une réussite.

Le groupe Octotrip et leur magnifique conte musical. Photo par Festival du Monastier - TDR'

23h, on décale à la Brass Room avec deux concerts : Super Cool 3000 et Freaky Fucking Funk. Formations pures souches et musiciens bénévoles pour certains, c’était un sacré moment de plaisir que de les recevoir au Festival. Un incroyable moment de bonheur !

La place du Couvent, The place to be pour la dernière

Quant à ce soir vendredi 12 août, c'est la clôture du Festival, 33ème du nom. Un opus qui restera gravé dans les mémoires de part la perfection de sa logistique, de l'excellence de sa programmation et de l'ambiance hallucinante générée par les milliers de festivaliers. 

Ainsi, ce vendredi 12 août, ce sont trois gros concerts : Debout sur le Zinc, Ladaniva, AstroBrass. Ce soir, le Monastier va faire vibrer les montagnes du Velay comme jamais.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire