Espaly : la future Halle multi-sports dévoile son imposant squelette

mar 16/09/2014 - 13:57 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Depuis avril 2014, la construction de la Halle multi-sports sur l'ancien site de la piscine d'Espaly-Saint-Marcel a débuté. Ce lundi 15 septembre, le chantier était ouvert ; l'occasion de se rendre compte de l'ampleur du bâtiment qui accueillera dès le premier trimestre 2015 différents salons et évènements.

Près de 2000 mètres carrés
Une impressionnante cage de métal se dresse désormais en lieu et place du défunt bassin aquatique. La large charpente d'acier qui fait, pour l'instant, office de toit permet de réaliser l'envergure du projet : le complexe multi-sports communautaire disposera de 1900 m2 de surface dont une grande salle de 1663 m2, un club house de 150 m2 avec un sas d'entrée, des sanitaires, une chaufferie et des locaux de stockage. Pour le maire du Puy, Laurent Wauquiez, cette construction se justifie du fait que l'agglo soit « saturée » au niveau des équipements sportifs : « Dès qu'il y a une manifestation à Massot type Carrefour des associations ou accueil du Grand Trail, ça déstabilise les entraînements de toutes nos équipes sportives. Du coup, là on se dote d'une halle multi-sports qui va nous permettre de couvrir un certain nombre de demandes : la pétanque par exemple, mais aussi le tir à l'arc ou d'autres activités comme un salon du camping-car, un salon du bâtiment… »

D'abord Espaly, ensuite Aiguilhe
La Halle multi-sports d'Espaly est donc la première étape d'un processus de diversification de l'offre en bâtiments d'accueil. La deuxième étape, c'est le site de l'ancienne piscine communautaire Célestin Quincieu, à Aiguilhe : « On va se doter d'un espace de salons qui permettra d'accueillir le Salon de la dentelle, des activités comme le Carrefour des sports… Le but, c'est de se redonner de l'oxygène, on commençait à être assez congestionné. On a la chance d'avoir une très forte dynamique associative, il faut qu'on soit à la hauteur. » Le maire du Puy explique pourquoi les deux chantiers ne peuvent pas être réalisés au même moment :

{{audio1}}

Un chantier local
Une quinzaine d'entreprises locales sont mobilisées sur le chantier : les ouvrages bétons ont été préfabriqués par l'entreprise de maçonnerie polignacoise Arnaud, la fameuse charpente métallique par Lignon Métal, entreprise basée à Saint-Maurice-de-Lignon, tandis que l'ossature extérieure sera réalisée par la société Chazallon de Saint-Germain-Laprade. L'entreprise Haute-Loire Manutention (Solignac-sur-Loire) a participé au levage de la charpente. Gauthier, également à Solignac-sur-Loire, réalisera les menuiseries extérieures et Chapuis, au Puy-en-Velay, s'occupera de celles intérieures. Les travaux de plâtrerie-peinture seront à la charge de Bati & Déco (Puy-en-Velay), le carrelage et la plomberie sanitaire à la charge des sociétés brivoises Astruc et Croze, et les travaux d'électricité seront assurés par Enelec (Yssingeaux). Enfin, Perrussel (Saint-Germain-Laprade) s'occupera du chauffage et de la ventilation tandis que Ruel TP (Sainte-Sigolène) et Colas (Polignac) termineront les réseaux et l’aménagement des abords extérieurs.

Coût total des travaux : 1,9 million d'euros.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire