Emblavez : Vers une "co-éducation" pour le bien-être de l'enfant

lun 27/10/2014 - 17:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

Pour fêter les 10 ans de la parentalité en Emblavez, les structures Enfance Jeunesse de l'Emblavez ont ouvert leurs portes et mis en place des actions visant à définir une véritable politique de l'enfance au sein de la Communauté de Communes.

Des rencontres et des actions "inter-générations"
Pendant toute la durée de l'opération, les 7 structures Enfance Jeunesse existantes en Emblavez (4 crèches, 1 relais assistantes maternelles et 2 centres de loisirs ou ALSH) ont ouvert leurs portes au public, pour matérialiser symboliquement leur volonté commune de "co-éducation" entre familles et professionnels.
Parallèlement, une trentaine d'actions sous forme d'ateliers ou de conférences se sont succédées dans chaque commune, offrant un décloisonnement intéressant pour chaque activité proposée.
Ainsi, l'initiation au hip-hop lors du pique-nique familial d'ouverture a connu un immense succès, avec un public allant de 2 à 65 ans.
De la même façon, le bal musette et l'atelier jeux de cartes ont réuni plusieurs générations, chacune s'enrichissant des compétences et de l'expérience des autres.
La conférence humoristique "Etre parents, mieux vaut en rire !" a quant à elle fait salle comble à l'Embarcadère.

Des réflexions et des échanges pris au sérieux
Cette fête de la Parentalité a également permis, grâce à la présence du sociologue Pierre Moisset, la mise en place d'une journée de formation pour les professionnelles de l'enfance sur les relations avec les parents, ainsi qu'une table ronde avec les élus sur la "politique de la Petite Enfance".
Des élus qui ont répondu présents, et qui ont pris très au sérieux les propositions et les besoins des structures de leurs communes : "Une bonne collaboration qui a permis, pour la première fois, de dégager les points communs pour travailler ensemble pour le bien-être des enfants", témoigne Nelly Paradis, responsable de l'accompagnement à la parentalité et vice-présidente de la crèche de Vorey.

"Une bonne mobilisation et de belles rencontres"
Cette phrase de conclusion de Nelly Paradis résume en quelques mots la satisfaction de tous les bénévoles, professionnels, parents et autres acteurs de cette manifestation, dont la réussite s'explique par beaucoup d'investissement et de coopération des petites communes autour d'un objectif : la "co-éducation".
Avec plus de 250 enfants sur l'ensemble des structures et une demande constante et nombreuse d'accueil d'enfants de 2 à 10 ans, la parentalité semble être une priorité faisant l'unanimité en Emblavez.

G.V.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire