Elodie Frégé et André Manoukian, entre humour et séduction à Issoire

Par Nathalie Piendel ven 21/10/2022 - 11:12 , Mise à jour le 21/10/2022 à 11:12

Les artistes Elodie Frégé et André Manoukian ont fait une étape issoirienne, hier jeudi 20 octobre, pour un concert dans le cadre de la saison culturelle de la ville. 

La salle Animatis à Issoire se remplit doucement, nous sommes le jeudi 20 octobre, il est 20h30, et le public attend patiemment un duo d'artistes bien connus de la scène française, Elodie Frégé et André Manoukian. Auteurs-compositeurs et comédiens tous les deux, lui est pianiste et elle est chanteuse. 

André Manoukian, "le musicien", comme il se présente en arrivant sur scène, s'adresse au public, seul, comme pour un aparté théâtral. "Tout le monde regarde la chanteuse, et personne ne regarde le pianiste" s'exclame-t-il annonçant d'ores et déjà le ton ironique et humoristique de la soirée.

Et des "muses" comme il les nomme, André Manoukian en a eu ! Raconte-il face à une salle attentive et amusée de l'humour de l'artiste, qui, telle une confession intime, se livre au public sur des moments clés de sa vie, toujours avec une métaphore ou une anecdote culturelle sous le bras.

"Si vous voulez de l'inspiration, tombez amoureux !"

Il prend pour exemple les histoires de Mozart, ou encore de la chanteuse Nina Simone, pour aborder le talent, les difficultés du métier, et surtout l'amour, moteur de l'art selon lui.
"Si vous voulez de l'inspiration, tombez amoureux!" Et cet amour, explique-t-il, rend parfois malade.

Son récit se poursuit comme une thérapie, avec pour note de fin un conseil de son médecin "Vous allez choisir la plus belle chanteuse, celle qui a la plus belle voix, et vous irez à Issoire !"

Voici alors que débarque sur scène Elodie Frégé, vêtue d'une longue robe noire, dans la peau de la muse séductrice et enjouée, elle commence à chanter. Des "torch songs", qui ne sont pas des "chansons que l'on écoute torchés" comme le précise, amusé, André Manoukian, mais des chansons relatant bien souvent des histoires d'amour qui finissent, selon sa muse, plutôt mal... 

Photo par Zoomdici

De l'anglais au français, le duo explore durant ce concert des univers jazzy, sensuels, reprenant des titres comme "Cry me a rever", "Ce mortel ennui" ou encore "Fever". Le public est alors envouté par ces deux artistes qui, sur scène, ne font qu'un, et partagent généreusement leur amour du spectacle. 

Une générosité et une simplicité retrouvées également après le concert, lorsque les artistes viennent à la rencontre du public, pour signer des autographes et capturer quelques photos souvenirs. 

Informations pratiques :

La saison culturelle se poursuit avec de grands rendez-vous en novembre, notamment en tête d'affiche le  chanteur Raphaël qui se produira sur la scène d'Animatis le mardi 29 novembre, à 20h30. 

Programme et billetterie ici 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés