Tous

Yssingeaux

Élégance et raffinement à la Mostra de costumes du Roi de l'Oiseau

lun 18/09/2017 - 11:56 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:48

Ce dimanche 17 septembre 2017, dès 11 heures, les amateurs de belles toilettes se sont massés place du Martouret, au Puy-en-Velay, face à la mairie, pour assister à la grande Mostra de costumes du Roi de l'Oiseau, autrement dit le défilé de mode Renaissance.

Des costumes historiques
Descendant du carrosse qui les a déposés sur la place de la mairie, François Ier et sa reine ont pris place sur les trônes royaux pour assister eux-mêmes au prestigieux défilé de leur cour.
Tour à tour, les damoiselles et les nobles seigneurs ont dévoilé leurs plus beaux apparats, des costumes historiques de la grande époque de la Renaissance.
Robes de velours, taffetas brodés de fils d'or, coiffes en plumes d'oie, ont forcé l'admiration des spectateurs.

Humour et citations
L'humour du présentateur a créé également ses effets, notamment quand il a demandé à un certain Nostradamus quel temps il prévoyait pour le défilé historique de l'après-midi et que celui-ci lui a répondu, en scrutant le ciel, dubitatif : « mitigé ».
Maniant admirablement le verbe à chaque nouvelle apparition, il a improvisé quelques célèbres citations, comme « la femme doit être deux choses, classe et fabuleuse », et « l'élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais » de Coco Chanel.

Une dernière danse
En guise de finale, tous les membres de la cour du roi ont offert un dernier menuet aux spectateurs ravis, avant de prendre gracieusement la pose pour être photographiés par ceux qui désiraient emporter un souvenir des fastueuses tenues.

Des costumes créés à la perfection
Hélène, 63 ans, du Puy, n'a pas lâché une miette du spectacle, et pour cause, c'était la maman de Henri VIII, Christophe dans la vraie vie, qui faisait partie du défilé, accompagné par le Duc de Suffolk, alias Gérard Langrené, vice-président du Roi de l'Oiseau, qui a confectionné lui-même son costume.
Hélène a paru très émue et a avoué : « C'est la première fois que je viens. Je suis vraiment très fière de lui ».
C'était bien l'avis de Martine, 53 ans, arrivée d'Ardèche avec quelques amis. Son oeil expert a particulièrement apprécié : « Je suis ravie. Ce défilé est vraiment magique, ces costumes sont créés à la perfection, moi qui suis couturière, cela m'impressionne ».
Et Gilbert, son ami, venu de l'Isère, qui découvrait les fêtes du Roi de l'Oiseau également pour la première fois, a voulu poursuivre : « la ville se prête magnifiquement bien à ces reconstitutions historiques ».

M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire