Dix minutes de stationnement et pas une de plus

mer 11/05/2016 - 20:57 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

« Ça se fait beaucoup dans le Sud de la France ! » Deux curieuses bornes ont fait leur apparition à proximité des places de stationnement rue Vibert au Puy-en-Velay. Depuis un mois, si vous dépassez le temps imparti, elles appellent simplement la police municipale.
Pas dans toute la ville
Depuis les travaux de la fin de l’année 2015, la rue Vibert est méconnaissable. Chaussée en plateau, verdure et…bornes automatiques de stationnement sur les arrêts dix minutes.  « C’était l’occasion, explique Michel Chapuis, maire du Puy. On n’a pas l’intention d’en mettre sur tous les arrêts minutes. » Chacune coûte 6 000 euros, installation comprise pour la surveillance de deux emplacements.
----Le tarif
Les bornes signalent la présence des véhicules qui dépassent le temps. Le message arrive directement à la police municipale. Une amende de 17 euros attend les usagers qui ne respectent pas le temps imparti.-----Stop aux voitures-ventouses
« C'est pratique, témoigne Laurent Luc, boucher dans la rue. Les clients peuvent aller prendre rendez-vous chez le coiffeur, acheter le journal ou même prendre un café sans payer le parking. » Les emplacements bleus « 10 minutes » ont été pensés pour faciliter la vie des clients des commerçants. Ils sont généralement devant les boucheries, boulangeries… Les places sont malheureusement souvent occupées par des « voitures-ventouses ». « Les commerçants se plaignent, il faut faire tourner les véhicules », déclare Michel Chapuis. Laurent Luc est soulagé de voir ce dispositif : « On a la chance d'avoir des places devant nos commerces, mais on ne pouvait pas en profiter à moins d'appeler la police à chaque fois et ce n'est pas dans nos habitudes ».

Pour ceux qui ont des courses un peu plus longues à faire « autant se garer aux parkings souterrains ou à la barrière. On ne paye que le temps que l'on doit, sans risquer de prendre une amende », explique Michel Chapuis.

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire